Aménager votre balcon en Refuge LPO

Laisser un commentaire
Pin It

Même un petit espace comme un balcon en milieu urbain peut s’avérer être utile pour la biodiversité. Bien sûr nous ne rencontrerons pas autant d’espèces mais tout ce qui, en ville, se déplace par la voie des airs peut être observé.

Quelques exemples d’aménagements

1. Marquer la présence des vitres :
En ville, les baies vitrées sont source de nombreuses collisions pour les oiseaux. Il est donc recommandé, avant de commencer tout aménagement, de rendre la vitre la plus visible. Vous pouvez pour cela simplement placer des rideaux, une plante verte, mais aussi poser des silhouettes anti-collision électrostatiques. Vous pouvez également réaliser ces silhouettes avec vos enfants en les dessinant avec des peintures pour vitre de type « Window color ».

2. Installer une mangeoire en hiver
La lutte contre le froid associée à la difficulté de trouver parfois de la nourriture, peut nous inciter à nourrir les oiseaux en hiver. La LPO Isère vous propose des graines de tournesol bio à tarif préférentiel dès l’automne. Proposer également des fruits ou des boules de graisse suspendus pour diversifier les ressources alimentaires de vos pensionnaires.

3. Un point d’eau
La présence d’eau est importante toute l’année : en hiver pour permettre aux oiseaux de boire quand les points d’eau naturels gèlent et en été pour leur permettre de boire et de se baigner.

4. et 5. Plantez des fleurs
Préférez des espèces autochtones. Certaines, nectarifères, attireront les insectes comme les papillons ou les oiseaux. Profitez-en pour planter également des plantes aromatiques… elles feront ainsi double usage : pour vos plats et pour les insectes.

6. et 7. Abri hivernal pour les insectes
Après avoir été actif tout l’été, certains insectes cherchent un coin pour passer l’hiver. Pourquoi ne pas installer alors des abris à leur intention : abeilles solitaires, coccinelles, papillons…

8. Bar pour insectes
Une écuelle d’eau sucrée fera le bonheur des insectes… idéal pour les observer.

9. Installer une plante grimpante
Lierre, clématite, chèvrefeuille… sont autant de lianes esthétiques et très attrayantes pour la faune sauvage. Le feuillage permet, si la place est suffisante, de servir d’abris aux insectes ou aux oiseaux alors que les baies seront consommées en hiver.

10. 11. et 12. Installer des nichoirs
Certaines espèces peu farouches pourront nicher sur votre balcon : mésange ou rouge-queue. Si la configuration s’y prête vous pouvez également installer des nichoirs pour les hirondelles de fenêtre ou pour les martinets ?

13. Et les mammifères ?
Si vous ne pouvez avoir de hérisson au 2ème étage de votre immeuble, peut-être pourrez-vous observer et même accueillir des chauves-souris. Un gîte bien exposé au sud pourra satisfaire pipistrelles et autres chiroptères urbains.

14. Et pour profiter de tout ça : installons une webcam
Maintenant que votre balcon est bien aménagé, l’installation d’une webcam pourra vous permettre de savoir quelles espèces profitent de votre refuge LPO de n’importe quel endroit. Vous pouvez l’installer derrière la fenêtre, près de la mangeoire ou dans le nichoir.

Pour aller plus loin…
Si vous souhaitez réaliser ces aménagements vous-même consultez les fiches techniques des Refuges LPO de la LPO France ou le wiki-refuge sur votre espace LPO.