• Accueil
  • »
  • Agriculture
  • »
  • Programme de lutte raisonnée contre le campagnol des champs en plaine de Bièvre

Programme de lutte raisonnée contre le campagnol des champs en plaine de Bièvre

Laisser un commentaire
Pin It
image_pdfimage_print

Depuis 2013, un projet de lutte raisonnée contre le campagnol des champs a été mis en place dans les communes de Colombe et du Grand Lemps par la LPO Isère, la FNAMS (Fédération Nationale des Agriculteurs Multiplicateurs de Semences) et la FDGDON 38 (Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) , avec l’appui du Conseil Départemental de l’Isère.

© Alain Gagne - Chevêche d'Athéna
© Alain Gagne – Chevêche d’Athéna
image_campagnol_2
© Fabien Hublé – Perchoir

Les campagnols provoquent des dégâts conséquents sur les cultures en creusant de nombreuses galeries. La lutte chimique contre le campagnol est efficace sur les populations de campagnols mais a aussi un impact considérable sur le reste de la faune, notamment sur l’ensemble de la chaîne alimentaire dont fait partie le campagnol des champs !

Il existe un moyen raisonné de lutter contre le campagnol : les rapaces. Les rapaces, prédateurs naturels du campagnol des champs, sont déjà présents dans la zone d’action.

Néanmoins, l’installation de nichoirs rendrait la zone plus attractive et permettrait une meilleure reproduction sur la zone d’action. La présence de perchoirs permettrait quant à elle de limiter la dépense énergétique des rapaces lors de la chasse, et donc d’augmenter leur pression de prédation. L’effet de régulation des populations de campagnols en serait accentué.

Concrètement plus il y a de perchoirs plus il est facile pour les rapaces de chasser les campagnols.

Suite au comité de pilotage du 18 novembre 2014, des actions prioritaires ont été définies : la pose de nichoirs par l’APAJH (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés), la mise en place de perchoirs amovibles par les agriculteurs, avec l’aide de la LPO Isère, le suivi de ces nichoirs et perchoirs afin de connaître l’efficacité des installations, l’organisation d’une demi-journée de formation et d’information auprès des agriculteurs sur la lutte raisonnée, dispensée par la FDGDON.

NB : Merci de ne pas grimper sur les perchoirs, le Conseil Départemental et la LPO Isère décline toute responsabilité en cas d’accident !

Isère_(38)_logo_2015

LPO_Agirpourlabio_Edition_Isère_bas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *