Les collisions routières sous haute surveillance !

Un commentaire
Pin It
image_pdfimage_print

Les LPO de Rhône-Alpes se sont engagées dans un travail avec le CEREMA, la Fédération Régionale des Chasseurs et la FRAPNA sur la mortalité de la faune sur la route. Ce travail est soutenu par la DREAL et la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre de la mise en œuvre du SRCE.

Grand duc, Moirans, 19 août 2007_rt

Différentes actions sont prévues dont notamment :

  • Une analyse fine des données,
  • L’amélioration du module mortalité,
  • Le développement d’un module spécifique pour l’application smartphone.

L’analyse des données est basée essentiellement sur vos observations saisies dans Visionature. Ainsi, afin d’améliorer la qualité de telles analyses, nous vous invitons à noter précisément toutes vos observations d’animaux morts, en cochant la case  « l’animal est mort » puis en renseignant la cause.

En 2015, après trois années de collectes, un premier travail d’analyse avait été réalisé par Irène Carravieri, stagiaire LPO Rhône-Alpes.

Le travail d’analyse sera poursuivi dans les années à venir. Dans ce cadre-là, nous vous invitons à saisir le plus précisément possible l’ensemble des données de mortalité sur Faune-Isère en cochant la case « l’animal est mort » puis en renseignant la cause.

Le pointage précis et la mention de la cause de la mortalité sont des éléments clés pour travailler finement sur les données.

Par ailleurs les « petits » animaux ne sont pas à négliger (amphibiens, reptiles, micromammifères…).

Le principal objectif est de réduire la mortalité de la faune sauvage sur les tronçons les plus accidentogènes du réseau routier rhônalpin. Néanmoins, les actions pour réduire la mortalité dépendront des gestionnaires des infrastructures routières. Pour toute précision n’hésitez pas à contacter Anaëlle Atamaniuk, salariée LPO Isère (etudes.bdd.isere@lpo.fr).

MERCI !

IsereChaleur

Document à télécharger :  NewsVNlien-5487.pdf

1 Commentaire

  1. La mortalité de la faune sauvage est trop souvent passée sous silence. Voila une bonne intiative!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *