• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Faire cohabiter biodiversité et milieu urbain et périurbain : les enjeux des trames vertes et bleues

Faire cohabiter biodiversité et milieu urbain et périurbain : les enjeux des trames vertes et bleues

Laisser un commentaire
Pin It

A Lyon jeudi 7 décembre – l’hôtel de Région, a eu lieu le colloque « Regards croisés – Mise en œuvre des trames vertes et bleues urbaines et péri urbaines en Auvergne-Rhône-Alpes » rassemblant plus de 200 personnes. Ce rendez-vous a permis aux élus locaux, techniciens, chercheurs et étudiants présents d’échanger avec les partenaires engagés dans l’action mise en œuvre à l’échelle régionale sur ce sujet.

Tout au long de cette journée, ponctuée de tables rondes et d’ateliers à l’appui d’experts, les intervenants ont pu faire part de leurs points de vue sur la mise en place et prise en compte des trames vertes et bleues* sur des territoires précis, aux enjeux et caractéristiques bien différents les uns des autres.

LPO Isère

Qu’il s’agisse du Parc Industriel de la Plaine de l’Ain, du Contrat de Territoires Corridors Biologiques de Saint-Étienne Métropole, des actions « Petites Terres » du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez, ou encore des communes de Saint-Martin d’Uriage, Moutiers et Cluses, tous s’accordent à dire que des éléments communs sont à prendre en considération lors d’une action de prise en compte de la TVB urbaine et péri urbaine sur un territoire donné, révélant les intérêts suivants :
travailler en équipe à l’appui de divers réseaux identifiés localement et de favoriser la pédagogie et l’explication concrète des actions et des connaissances liées à la biodiversité et au fonctionnement urbain,
favoriser une relation très étroite avec toutes les parties prenantes, et notamment les élus locaux, pour faire le lien entre les dimensions économiques, écologiques, urbaines et paysagères du projet et les attentes en matière de qualité de vie des habitants,
l’analyse et le travail minutieux nécessaire sur l’ensemble des documents d’urbanisme, pour conserver la cohérence des projets, à toutes les échelles de territoires,
– la nécessité de donner l’opportunité aux citoyens, élus et acteurs économiques des territoires de s’approprier localement le projet à travers des rencontres et promenades urbaines sur le terrain, des conférences…

LPO Isère

Dans le cadre de cette journée, des ateliers participatifs ont eu lieu en simultané sur diverses thématiques ayant pour objectif d’engager des réflexions pouvant permettre un réel partage de la connaissance des TVB et l’émergence de propositions d’actions. Participants et intervenants ont donc pu échanger sur les problématiques liant la TVB au cadre de vie, à l’approche réglementaire, à la sensibilisation auprès des différents publics, mais aussi au nouveau schéma de ville durable.
Ces ateliers se sont révélés riches d’échanges, alertant sur la nécessité de la prise en compte de la diversité des acteurs impliqués ouvrant à des actions de sensibilisation à destination de tous les publics (élus, techniciens, habitants, enfants), la définition des objectifs et fonctions des aménagements. Il est également apparu comme nécessaire d’inscrire dans le temps et l’espace les démarches engagées.

Au vu de ces échanges, la question de la prise en compte de la TVB se révèle être une problématique transversale, mêlant à la fois des notions d’aspect social, de biodiversité et de thématiques liées à l’eau et au paysage, afin de créer la ville de demain. Elle doit être intégrative des milieux et des pratiques urbaines et donner naissance à des outils d’accompagnement spécifiques (Orientation d’Aménagement et de Programmation (OAP), fiches actions, zonage spécifique) pour l’éveil des consciences du plus grand nombre, la trame humaine venant en résonance de la trame verte et bleue.

Cette journée riche d’échanges a pu voir le jour grâce à l’appui financier et technique de la Région Auvergne-Rhône-Alpes et du FEDER, et à l’implication et l’animation du réseau d’acteurs constitué autour de l’action « Trame verte et bleue urbaine et périurbaine – expérimentation et observation des pratiques », avec comme porteurs de projet les CAUE et LPO à l’échelle régionale.
Dans la continuité de la valorisation de l’action régionale, d’autres projets sont prévus sur l’année 2018 : un guide référentiel regroupant les retours d’expériences et les expérimentations, et une formation à destination des élus et des techniciens.

* La Trame Verte et Bleue (TVB) est un réseau formé de continuités écologiques terrestres et aquatiques identifiées par les schémas régionaux de cohérence écologique ainsi que par les documents de planification de l’Etat, des collectivités territoriales et de leurs groupements. La TVB contribue à l’amélioration de l’état de conservation des habitats naturels et des espèces et au bon état écologique des masses d’eau. Elle s’applique à tout le territoire national sauf le milieu marin. (source : www.trameverteetbleue.fr)

 

Contact presse
Clarisse NOVEL
communication.isere@lpo.fr
04 76 51 78 71

Contact URCAUE
Céline OUEDRAOGO
celine.tvb@cauesavoie.org
04 79 60 75 50

Laisser un commentaire