La seconde journée Faune-Isère, retour en images

Laisser un commentaire
Pin It

Organisée à l’Auditorium du Muséum de Grenoble, la seconde journée de rencontres Faune-Isère a eu lieu le 25 novembre 2017. Près de 50 naturalistes se sont réunis pour échanger autour de la base de données participative Faune-Isère. Cette plateforme est ouverte au public depuis huit ans et regroupe aujourd’hui près de deux millions de données. Les observations saisies sur ce portail collaboratif sont essentielles au travail de protection et de sauvegarde de la biodiversité mené au quotidien par la LPO Isère.

Faisant suite à la première rencontre Faune-Isère organisée avec succès en janvier 2015, cette seconde journée avait pour but principal d’informer les contributeurs des utilisations actuelles et prochaines des données naturalistes qu’ils transmettent via le site Faune-Isère et l’application Naturalist.

LPO Isère

Ainsi, ces observations permettent l’évolution des pratiques sportives en montagne dans le cadre du programme Biodiv’sport, grâce à l’identification de zones de conflit avec la faune sauvage.
Jean-Marc Coquelet a fasciné son auditoire en racontant 20 ans de suivis citadins du faucon pèlerin et de l’hirondelle de rochers sur la Tour Perret. Toutes ces données alimentent le site contributif Nature-Isère, sous forme de cartes interactives et de fiches espèces simplifiées pour le grand public. Elles sont aussi intégrées dans des études nationales et internationales comme la création d’un atlas européen des oiseaux nicheurs. Enfin, elles sont en cours de synchronisation dans une base de données nationale, Faune-France, pour une meilleure lisibilité du travail associatif.

Dans le cadre de futures utilisations des données, les contributeurs ont été incités à saisir leurs observations par formulaire, ce qui permettra d’évaluer la fréquence de détection des espèces d’oiseaux à une date et un lieu donnés. Les données contenues dans Faune-Isère pourront également être utilisées dans le cadre de partenariats avec une équipe de statisticiens pour valoriser les données opportunistes (soit la majorité des données de Faune-Isère). Enfin, les observations seront utilisées pour documenter l’atlas des espèces de mammifères sauvages de Rhône-Alpes prévu pour 2020.

LPO Isère

La journée de rencontres s’est conclue sur un temps de partage convivial et animé entre intervenants et participants. La LPO Isère remercie chaleureusement toutes les personnes présentes à cette seconde journée Faune-Isère, les intervenants ainsi que les contributeurs qui participent à la vie de la base de données depuis déjà huit ans.

 

LPO Isère

 

Laisser un commentaire