• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Festival International du Film Nature & Environnement de la FRAPNA Isère

Festival International du Film Nature & Environnement de la FRAPNA Isère

Laisser un commentaire
Pin It

Au cœur de l’actualité environnementale et de la mobilisation citoyenne,
le 32ème Festival International du Film Nature & Environnement de la FRAPNA Isère vous propose
du 27 novembre au 8 décembre 2018 deux semaines de projections à Grenoble et dans la métropole.

Contemplatifs ou engagés, les films sélectionnés nous donnent rendez-vous avec la Terre, sa nature aussi belle que fragile : de l’eau qui nous est si précieuse aux montagnes et forêts que nous aimons parcourir, des alternatives agricoles aux initiatives citoyennes qui changent nos modes de production et de consommation.

Ce 32ème festival donne la parole aux amoureux de la nature ; ils ouvrent les chapitres du grand livre de la transition et nous livrent un autre regard pour comprendre, partager et agir ensemble.

https://www.festivalfilmfrapna.com

Dans le cadre de ce festival, rendez-vous jeudi 29 novembre à 20h au CLUB pour 2 séances de film en présence des réalisateurs Geoffrey Garcel, Sébastien de Danieli, Caroline Lelièvre et d’Adrien Lambert (intervenant LPO Isère).

Sensibles, pour une montagne en partage
Geoffrey GARCEL – 50′ – France

Les Alpes sont le royaume d’espèces sauvages et sensibles. De ses forêts à ses plus hauts sommets, s’échelonne une diversité de milieux remarquables, abritant une vie sauvage discrète et souvent insoupçonnée. Le contraste entre discrétion de cette vie sauvage et l’activité humaine de plus en plus développée est saisissant. Dans les pas de Geoffrey Garcel et Sébastien de Danieli, deux photographes naturalistes, le documentaire nous transporte de la Norvège à leurs Alpes natales, dans l’intimité de la faune.

Un autre envol
Caroline LELIEVRE – 27′ – France

D’un côté, des naturalistes qui œuvrent depuis de nombreuses années pour la réintroduction de rapaces comme le Vautour Fauve ou le Gypaète Barbu, décimés autrefois par les Hommes. De l’autre, des amoureux de la nature en quête de liberté, volant au-dessus des montagnes à l’aide “ d’un bout de tissu et de quelques ficelles ”. Des tensions sont en train de naître entre ces deux mondes dont les objectifs peuvent sembler contradictoires. Pourtant, sans le savoir, ils se ressemblent.

Laisser un commentaire