• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Prédation sur la faune sauvage : sensibiliser les propriétaires de chats

Prédation sur la faune sauvage : sensibiliser les propriétaires de chats

Laisser un commentaire
Pin It

Depuis de nombreuses années, la LPO mène des campagnes de sensibilisation afin de limiter la prédation du chat domestique sur la petite faune sauvage.

En effet, les chats sont responsables de nombreuses attaques sur les oiseaux, reptiles et petits mammifères, et cette prédation, longtemps sous-estimée mais bien réelle, entraîne de graves répercussions sur l’écologie.

Gilles Bentz

Sur la base d’études menées en France comme à l’étranger, qui estiment que le chat capture en moyenne cinq à six oiseaux par an, la LPO évalue à plusieurs dizaines de millions le nombre d’oiseaux tués par les chats chaque année.
Aussi, en 2017, plus de 11% des animaux accueillis en centres de sauvegarde LPO étaient des animaux blessés par des chats : 84 % d’oiseaux et 16% de mammifères et reptiles.

En Isère, la LPO souhaite approfondir cette campagne de sensibilisation en s’adressant directement aux propriétaires de chat et leur présenter, à travers une affiche, des solutions concrètes pour limiter la prédation de leur animal domestique et ainsi protéger la petite faune sauvage.
Nous allons donc très prochainement entrer en contact avec les professionnels travaillant avec les animaux domestiques et notamment les chats : refuges, centres d’élevage ou de gardiennage, animaleries, cliniques vétérinaires…

Avec leur accord, nous leur proposerons de mettre à disposition cette affiche dans leurs locaux, en espérant qu’elle sensibilisera les propriétaires de chats et les responsabilisera, en leur offrant des conseils et astuces efficaces pour améliorer la cohabitation entre les chats et la petite faune sauvage.

Laisser un commentaire