Sauvons les amphibiens ! 21ème campagne en février 2018

2 commentaires
Pin It

Comme tous les ans, la campagne de protection des amphibiens sur les routes iséroises débutera la deuxième semaine de février, et le suivi des migrations durera jusqu’à la mi-avril. Cette opération permet de sauver chaque année plusieurs milliers d’amphibiens. Cette année, la LPO va concentrer son action de sauvetage sur les sites suivants :

CommunesSitesTypes d'intervention
ChirensBavonne - RD 50aBarrières de capture
Chirens / BilieuLa Guilletière - RD 50dBarrières de capture
MorasLac de Moras - RD 18aBarrières de capture (nouveau site)
Notre-Dame-de-l'OsierLe Grand Lien - RD 201a et 201cBarrières de capture
La Combe-de-LanceyLe Mas Lary - route communaleBarrières de capture et déplacement de la population d'amphibiens
Entre-Deux-GuiersAiguenoire - RD 102Suivi de l'efficacité du passage à petite faune
CharavinesColletières - RD 50dSuivi de l'efficacité du passage à petite faune

Du 6 au 23 février 2018, ce sera la période des chantiers avec l’installation des dispositifs de suivis sur ces sites et toute aide sera la bienvenue !
En plus de sauvegarder les amphibiens, la campagne permet de localiser précisément leurs couloirs de migration. À terme, une solution pérenne consiste à construire des passages à petite faune aux endroits les plus empruntés. Saluons ici l’investissement exemplaire et le soutien du Conseil Départemental de l’Isère, notre partenaire depuis le départ.

Mais la campagne ne s’arrête pas là !
Chaque année, nous recueillons des informations concernant les autres sites d’écrasement ne bénéficiant pas d’un suivi. Vous pouvez nous aider en un simple clic, en localisant vos observations sur la base de données en ligne www.faune-isere.org. Toute information concernant des amphibiens sur les routes (vivants ou morts) nous intéresse. Ces éléments sont très importants pour que les tronçons de route dangereux pour la faune soient identifiés et que des solutions efficaces et pérennes puissent être mises en place.

Nous comptons sur vous pour que les actions en faveur des amphibiens soient à nouveau une réussite en 2018 !

Chantier Entre-Deux-Guiers ©LPO Isère

 

2 Commentaires

  1. le site de haute jarrie (isere sud) est l’objet, tous les ans, d’un massacre de crapauds qui passent d’un champ àun etang (site classé) avec une route très passante entre les deux, dommage qu’un simple crapauduc ne puisse y être installé.

  2. Bonjour,
    Auparavant, la mairie avait la compétence pour mettre en place des dispositifs. Certaines choses ont été mises en place (barrières, filets notamment), mais malheureusement avec des résultats peu probants sur la durée.
    Depuis peu, ce n’est plus la mairie, mais le Sigreda (Syndicat Intercommunal de la Gresse et du Drac aval), qui est aujourd’hui gestionnaire de la réserve.
    La LPO Isère, bien consciente et informée de ces écrasements, est en train de mettre en place des choses avec le Sigreda pour la protection de la réserve.
    Des solutions vont être apportées au plus vite pour remédier à ces problèmes.
    Sachez d’autre part qu’un « simple » crapauduc n’est justement pas aussi « simple » à mettre en place que cela, en termes de coût notamment.

    Clarisse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *