Suivi de la migration des oiseaux au col de l’Escrinet

Laisser un commentaire
Pin It

Depuis 1982, les naturalistes salariés et bénévoles présents sur le col de l’Escrinet étudient et dénombrent les oiseaux migrateurs. Ils assurent aussi une veille active et inlassable contre le braconnage des pigeons ramiers.

Les dates pour le suivi de cette année sont fixées du 18 février au 22 avril 2018.

Guy Etellin

Objectif scientifique
Le Col de l’Escrinet est un des sites de la région le mieux suivi et pour lequel nous avons maintenant accumulé un jeu de données important.
Il est fondamental de poursuivre les comptages afin de continuer ce travail de connaissance scientifique.

Objectif militant
C’est un site de suivi emblématique d’un combat pour la protection des oiseaux. Depuis de nombreuses années, nous assurons une veille inlassable contre le braconnage des pigeons ramiers. Ce combat n’est jamais gagné, il est de notre devoir de continuer d’être vigilants et présents pour assurer la protection des oiseaux migrateurs.

Objectif de sensibilisation, d’éducation et de formation
Le site et le suivi de la migration sont de plus en plus connus. De nombreux visiteurs viennent nous rencontrer. Pour nous, c’est l’occasion de les sensibiliser à la protection des oiseaux et plus particulièrement des oiseaux migrateurs qui défient les frontières.

Grâce à votre soutien, nous pouvons continuer notre travail d’analyse scientifique, de protection des oiseaux, de sensibilisation, d’éducation et de formation, et nous pouvons aussi continuer notre investissement militant.

Vous êtes aussi toutes et tous invités à venir observer la migration durant cette période et plus particulièrement les 24 et 25 mars pour les Journées Tête en l’Air.

Téléchargez la plaquette de présentation et soutenez la LPO Auvergne-Rhône-Alpes pour l’étude et la protection des oiseaux migrateurs !

Suite aux actes de vandalisme de ce weekend sur le site, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes a encore plus besoin de votre aide !
Un don ou une aide bénévole sont les bienvenus… et si vous avez des bras, des planches, et des vis… c ‘est encore mieux !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *