Une nouvelle organisation de l’association en Isère

Laisser un commentaire

Suite à la fusion des LPO en Auvergne-Rhône-Alpes, l’Assemblée générale annuelle est remplacée par des assises territoriales.
Les premières assises territoriales de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes délégation Isère se sont tenues samedi 6 avril à Quaix-en-Chartreuse.
Après un rapide bilan des grandes actions qu’a menées la délégation territoriale en 2018, les adhérent-es, bénévoles et salarié-es présents ont été invités à échanger lors de tables rondes sur le projet territorial à construire, en lien avec le plan stratégique de la LPO AuRA.

La table ronde « Agir pour les espèces, les sites et les habitats » a mis en évidence l’importance de protocoler les bases de données Visionature (faune-isere.org) afin notamment d’ouvrir les données à tous, le besoin de s’intéresser à la « nature commune », en développant les Refuges LPO par exemple, la nécessité de faire un suivi très strict des mesures compensatoires, la possibilité d’acheter des terrains et d’en mener la gestion afin d’intégrer la biodiversité et enfin, l’envie d’associer les adhérents locaux et les habitants dans les actions de l’association.

Une seconde table ronde a réfléchi aux meilleures solutions pour « Renforcer la sphère LPO ». Les idées principales qui en sont ressorties sont les suivantes :

  • développer la création de groupes locaux pour agir directement et localement dans les communes,
  • décentraliser les activités de l’association,
  • s’engager davantage dans la culture (expositions, films…),
  • former les bénévoles actifs,
  • faire émerger de nouvelles formes de bénévolat : informatique, bricolage…

Le groupe qui travaillait sur l’axe « Mettre la nature au cœur de la société » a longuement abordé la question de la sensibilisation et de l’éducation à la nature pour tous, tout au long de la scolarité, mais aussi durant la carrière professionnelle au sein de l’entreprise. Ces réflexions ont amené le groupe à réfléchir à l’action que la LPO France devrait mener auprès du ministère de l’éducation pour que l’environnement fasse partie de tous les programmes scolaires. L’ouverture de nos actions vers des publics différents (jardins familiaux, public défavorisé, handicapés…) a également été abordée, ainsi que le développement de la présence de la LPO sur tout le département à travers le réseau des « colocos » et la création de groupes locaux pour proposer des actions locales pour les adhérents et les habitants.

Une quatrième table ronde laissait libre cours à l’imagination et à la créativité des participant-es qui échangeaient de manière totalement ouverte sur tous les thèmes possibles. Ainsi, cette table ronde a fait ressortir différents axes de travail :

  • développer les actions pour la sensibilisation des jeunes : écoles, collèges, lycées et étudiants mais aussi vers les familles,
  • augmenter l’acquisition de terrains par la LPO en vue de leur protection,
  • développer les actions vers les handicapés et les personnes défavorisées,
  • militer davantage pour la limitation des jours de chasse (en particulier le dimanche).

Ces assises se sont clôturées par la présentation et l’élection des nouveaux membres du comité territorial et un verre de l’amitié a permis d’échanger tous ensemble sur ces belles années qui se profilent, pour la nature et la biodiversité !

Composition du comité territorial LPO AuRA délégation Isère

DESCHÂTRES Jean
DRILLAT Pascale
GIRAUD Catherine
GROSS Claude
LE DUC Géraldine
POSAK Éric
PRÉVOST Jacques
RISSER Serge
THONON Daniel
TRAHIN Anne-Marie

Vous avez des suggestions à nous faire à propos du bénévolat et de la vie associative de la LPO AuRA délégation Isère ?
Un questionnaire en ligne est disponible en cliquant ici : donnez-nous votre avis !

Laisser un commentaire