Tous les articles par Adrien Lambert

La saisie des observations d’araignées désormais possible sur Faune-Isère

Laisser un commentaire

Il est dorénavant possible de saisir ses données d’araignées sur les site participatif Faune-Isère !

© Agriope frelon – LPO Isère

L’identification de ces espèces peut être très difficile. C’est pourquoi, pour être validées, les données de ces taxons doivent être accompagnées de photographies.

La gestion et la validation des données d’araignées est principalement confiée à Alice Michaud, aranéologue.

Nous attendons vos observations avec impatience !

Rappel des taxons ouverts à la saisie :  Oiseaux, Chauves-souris, Reptiles, Amphibiens, Odonates, Papillons de jours, Papillons de nuit, Orthoptères, Hyménoptères, Mantes, Névroptères, Écrevisses et donc Araignées.

Assemblée générale de la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, samedi 24 juin

Laisser un commentaire

La LPO Coordination Auvergne-Rhône-Alpes vous invite à sa toute première Assemblée Générale.

Départ possible en covoiturage depuis La Poste de Seyssinet-Pariset à côté de l’Hôtel de Ville à 7h.

Inscriptions : https://aura-sondage.lpo.fr/index.php/157183?lang=fr

Renseignements : 06 77 05 72 64

ENS des Grandes îles : accès et consignes à respecter

Laisser un commentaire

Du fait de sa position géographique et des milieux présents, l’étang des Grandes Îles (appelé abusivement « étang Pacific ») et ses alentours concentrent plusieurs enjeux naturalistes, et notamment ornithologiques. Les enjeux de conservation et de valorisation portent en particulier sur les oiseaux : guêpier d’Europe, petit gravelot, ardéidés, migrateurs…


Maintenant intégré dans l’Espace naturel sensible du bois de la Bâtie et des milieux rivulaires associés, l’étang des Grandes Îles est géré par le Département, l’ONF et la LPO Isère. La gestion a pour objectif de maintenir et de développer les enjeux environnementaux identifiés, tout en intégrant les mesures compensatoires issues des travaux du SYMBHI sur l’Isère amont.

Actuellement, le site de l’étang des Grandes Îles est fermé au public (renaturation en cours et aucun aménagement d’accueil n’existe). Son ouverture est prévue au cours de l’année 2018.

Jouxtant l’étang des Grandes Îles, le site d’exploitation de granulats SOCAFI est en activité. Il s’agit d’un site industriel, privé, dont l’accès n’est pas autorisé.

Ainsi, dans le respect des animaux présents, des propriétés privées et des chantiers en cours, la LPO Isère vous demande explicitement de respecter les accès et cheminements actuellement autorisés pour cette année 2017, figurés dans le plan à télécharger ci-dessous.

Merci pour votre compréhension.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Rémi Fonters à la LPO Isère :
conservation.isere@lpo.fr / 04 76 51 78 69

Télécharger le document et le plan du site

Mieux connaître et protéger les martinets de Grenoble, grâce à vous !

Laisser un commentaire

Afin de mieux connaître et protéger les populations de martinets sur Grenoble nous souhaitons mettre en place un petit suivi simple et facile à réaliser afin que chacun(e) puisse s’impliquer dans son quartier.

© Guy Bourderionnet

Engagez-vous pour les martinets !

Il vous suffit de vous balader une heure près de chez vous, un soir entre 17h et 20h et de noter à la fois votre trajet et les martinets que vous voyez rentrer sous les toits et nicher dans votre quartier !

Deux sorties seront organisées afin de vous faire découvrir les martinets du centre-ville de Grenoble le 21 juin et le 5 juillet. Rdv à 17h15 à la Maison de la Nature et de L’Environnement de l’Isère, fin de la sortie vers 19h.

Nous sommes là pour vous accompagner, n’hésitez pas à nous solliciter ! Merci de nous faire savoir si vous êtes intéressé(e) par mail : communication.isere@lpo.fr

Et sinon…

Si vous pensez ne pas pouvoir nous aider dans le cadre de ce protocole vous pouvez simplement renseigner vos observations de martinets nicheurs sur la commune de Grenoble sur www.faune-isere.org . La moindre observation compte ! Merci à vous. En espérant vous retrouver autour de ce beau projet.

Cette opération reçoit le soutien de la ville de Grenoble et est réalisée en partenariat avec la ville d’Oxford et la RSPB.

Différencier hirondelles et martinets

Utilisation de la « repasse » et recommandations de la LPO

Un commentaire

Avec l’avènement des nouvelles technologies numériques, il devient aisé pour chacun d’utiliser la technique dite de « repasse » pour rechercher ou observer les oiseaux, souvent simplement à l’aide de son smartphone.

© Thomas Cugnod

La « repasse » est une technique qui consiste en diffuser des enregistrements de sons d’une espèce afin de provoquer une réponse comportementale ou vocale de l’animal sauvage correspondant.

Cette technique peut s’avérer très utile et efficace dans le cadre d’études ou d’inventaires d’espèces souvent difficiles à contacter.

De nombreux ornithologues amateurs utilisent également cette technique pour réaliser des observations ou photographies d’espèces discrètes.

Néanmoins, il est nécessaire de rappeler que la repasse n’est pas sans incidence sur la faune sauvage et demande des précautions d’usages qu’il est bon de rappeler.

Risques

– Le principe de la repasse repose sur une réponse d’un animal territorial qui défend ainsi son domaine vital. Avec des enregistrements à répétition, l’animal concerné peut abandonner son territoire croyant avoir à faire à d’autres individus territoriaux.

– La repasse occasionne forcément un stress ou une dépense d’énergie inutile chez les oiseaux pouvant être identifiée comme un individu concurrent ou un prédateur.

– L’individu appelé par la repasse peut, dans sa réponse, s’exposer à un prédateur ou la repasse peut aussi appeler un prédateur de l’espèce recherchée sur son territoire.

Recommandations

– La LPO Isère vous demande de ne pas utiliser la repasse en période de nidification qui est la période la plus sensible pour les espèces !

– Il est essentiel d’arrêter l’enregistrement dès la première réponse et de ne pas insister. Par ailleurs il faut éviter les enregistrements à volume trop élevé. S’abstenir lors de manifestations spontanées de l’espèce recherchée.

– Essayez de limiter au maximum votre utilisation de cette technique et de ne l’utiliser que dans le cadre de prospections sur des zones où la présence de l’espèce n’est pas connue. Pour certaines espèces, il est préférable de contacter la LPO au préalable ou les coordinateurs bénévoles.

Il est essentiel de limiter au maximum notre impact sur les milieux et la faune sauvage même si vous souhaitez agir dans le sens de la protection de la nature ou par passion.

Merci à vous !

Appel à bénévoles : identification d’espèces sur photos

2 commentaires

Dans le cadre d’une étude liée aux déplacements de la faune pour traverser l’axe de bièvre, la LPO a disposé des pièges photographiques dans des tunnels qui passent sous la route.
Les appareils photographient jour et nuit les passages d’animaux, en se déclenchant à chaque mouvement.


Le nombre de photos générées est parfois important (entre 300 et 1000 photos par mois et par pièges). Nous cherchons de l’aide pour le tri de ces photos issues des 3 pièges et la détermination de la faune qui traverse sous les tunnels (blaireaux, renard, cervidés…).

Si vous disposez d’un peu de temps, n’hésitez à pas à nous contacter !


Ce travail ne demande pas de connaissances naturalistes pointues, nous serons là pour vous aider en cas de besoin. Il faut en revanche être patient, attentif et minutieux.
Merci d’avance !

  À bientôt.
Anaëlle (etudes.bdd.isere@lpo.fr ou 04 76 51 77 9)

Participez au suivi des oiseaux communs !

Laisser un commentaire

C’est le printemps, il est temps d’aller écouter chanter les oiseaux,

Le STOC (suivi temporel des oiseaux communs) est un procotole de suivi qui se réalise annuellement au printemps.

Dix point d’écoute sont répartis dans un carré de 2km de coté. 5 min d’écoute sont consacrées à chaque point, toutes les espèces et le nombre d’individus sont recensés.

Les données sont ensuite analysées en partenariat avec le muséum national d’histoire naturelle. (http://vigienature.mnhn.fr/page/suivi-temporel-des-oiseaux-communs-stoc)

Il reste des carrés vacants en Isère, si vous êtes tentés de réaliser un carré cette année, … et les années à venir, signalez-vous !

Il suffit de savoir reconnaître les oiseaux au chant et de disposer de quelques heures pour 2 matins de printemps (un avant le 8 mai et un entre le 9 mai et le 15 juin (plus tardif en montagne)

N’hésitez pas à contacter Anaëlle : etudes.bdd.isere@lpo.fr

Aménagement d’une falaise à Guêpiers d’Europe et d’une plage à Petit gravelot

2 commentaires

La LPO Isère a organisé le 15 avril 2017 un grand chantier d’aménagement d’une falaise à Guêpiers d’Europe et d’une plage à Petit gravelot sur le site de l’Espace Naturel Sensible des Grandes Iles , situé sur la commune de Montbonnot Saint-Martin et dont l’association est gestionnaire.

Au total 22 bénévoles, encadrés par Laurent Majorel, ont participé à cette opération, qui permettra d’accueillir la plus grande colonie de guêpiers en Sud-Isère. Pas moins de 62 couples étaient présents l’année dernière ; alors que seulement une dizaine étaient recensés il y a 13 ans ! L’ENS est également un des rares sites de reproduction du Petit Gravelot dans notre département.

Une centaine de mètres de falaise et de plage ont ainsi été créés grâce au soutien du carrier Jean-Marie Fiorèse de SOCAFI, propriétaire du site qui fournit également les graviers pour construire les aménagements. Merci à celles et ceux qui se sont investis dans ce chantier en faveur de la biodiversité !

Photos : Laurent Majorel

© Le Dauphiné Libéré – 19 avril 2017

Concilier escalade et préservation de la biodiversité dans le Vercors

Laisser un commentaire

Journée naturaliste à Omblèze le 13 mai 2017 après-midi

© Thomas Cugnod

Le Parc naturel régional du Vercors et les LPO Drôme et Isère pilotent cette année un projet sur la prise en compte de la biodiversité dans la pratique de sports de montagne sur le massif. Un travail est mené localement avec les acteurs sportifs et naturalistes, pour une meilleure conciliation entre la pratique de sports de montagne et les enjeux environnementaux. Les falaises du Vercors constituant des milieux rupestres à forte valeur écologique et s’avérant souvent peu connus et étudiés, un accent particulier est mis sur ces habitats.

Dans le cadre de ce projet, un après-midi est proposé aux naturalistes connaissant bien le Vercors. Le but de ce rendez-vous est de présenter le site ainsi et ses enjeux ainsi que le travail de conciliation mené ici. . Cet après-midi naturaliste se tiendra en présence de Philippe Saury de la FFME Drôme, de Cindie Arlaud de la LPO Drôme ainsi que de Gérard Grassi de l’association Lysandra, qui viendront apporter leurs témoignages sur ce travail mené à Omblèze.

Nous vous donnons donc rendez-vous le samedi 13 mai 2017, de 14h à 18h à la salle de la mairie de Plan de Baix. A partir de 14h, une présentation rapide du projet à l’échelle du massif viendra initier cet après-midi, s’en suivra une randonnée dans les gorges d’Omblèze, ponctuée de témoignages et d’observations de la falaise. Nous clôturerons cet après-midi par un moment de restauration convivial offert.

Pour faciliter l’organisation, pensez à vous inscrire auprès d’Anaïs André : anais.andre@lpo.fr et à amener vos longues-vues et vos jumelles !

Participez à la 12ème Nuit de la Chouette avec la LPO Isère

2 commentaires

Dans la nuit du samedi 11 mars au dimanche 12 mars 2017 se déroulera la 12ème édition de la Nuit de La Chouette. Tous les deux ans, la LPO et la Fédération des Parcs Naturels Régionaux de France organisent conjointement la Nuit de la Chouette, un événement exceptionnel, pour faire connaître les chouettes et hiboux à un large public et le sensibiliser aux richesses de la nature la nuit.

Effraie des clochers

Neuf espèces de chouettes sont présentes dans toute l’Isère, que ce soit en forêt ou en plaine, en montagne ou dans les villes et les villages. On peut entendre leur hululement caractéristique du crépuscule au petit matin une importante partie de l’année. Fêtons tous ensemble le monde fascinant de la nuit ! Cet événement propose une multitude de sorties nature, conférences, projections, ateliers de construction de nichoirs. Gratuit et ouvert à tous !

Cette année, la LPO Isère vous propose plusieurs sorties et animations encadrées par nos bénévoles :

Sortie nocturne et conférence : Les Rapaces nocturnes de Murianette
Lieu : Murianette

Le samedi 11 mars de 19h00 à 20h30 aura lieu à la salle communale de Murianette (en-dessous de la mairie, une conférence sur les rapaces nocturnes. Elle sera suivie d’une sortie terrain sur la commune de 20H30 à 21H30.

Pas de difficulté particulière. Tout public.
Prévoir vêtements et chaussures adaptés à la météo, lampe de poche et gilet fluo.

Encadrant : Éric POSAK

Action soutenue par Grenoble-Alpes-Métropole

Nuit de la Chouette et vie nocturne
Lieu : Le Sappey-en-Chartreuse

Le samedi 11 mars de 18h00 à 20h00, les invités pourront découvrir les rapaces nocturnes de Chartreuse à travers une conférence qui abordera également le thème de la vie nocturne.

Cette conférence aura lieu au Réfectoire de l’école en partenariat avec la Mairie du Sappey.

Tout public.

Encadrant : Alain AMSELEM

Action soutenue par Grenoble-Alpes-Métropole

La Journée de la Chouette
Lieu : Colombe

Dans la journée exposition sur les rapaces nocturnes et installation de nichoirs, le soir diaporama, projection d’un film sur l’effraie des clochers et pour les plus courageux une sortie de terrain.

Rendez-vous à la salle des fêtes, événement en partenariat avec l’APAJH, la Mairie de Colombe et la Communauté de communes Bièvre Isère.

14h-17h : atelier construction et pose de nichoirs à rapaces

17h : début de la soirée et des animations

17h-19h : exposition, présentation des rapaces nocturnes

20h : film « Madame Blanche »

21h-22h30 : sortie nocturne à la rencontre des chouettes et hiboux de la plaine de Bièvre

Encadrant : Benjamin TOSI

Nuit de la Chouette à Échirolles
Lieu : Échirolles

Une présentation en salle permettra au plus grand nombre de découvrir la biologie, les mœurs, leurs dangers et les espèces de chouette vivant à la périphérie de l’agglomération.

La présentation sera complétée par des écoutes d’enregistrements de ces différentes espèces avant la sortie sur le terrain. Prévoir des vêtements chauds et des lampes pour la sortie d’observation qui suivra.

Cette sortie vous emmènera à la rencontre de ces animaux de la nuit.

Rendez-vous à 19h à la salle André Martin d’Échirolles, prés du restaurant le Saint-jacques au vieux village, pour la mini conférence ; s’ensuivra 1h 30 à 2h de balade environ suivant les conditions

Encadrant : Jean-Luc MIAS

Action soutenue par Grenoble-Alpes-Métropole

Nuit de la Chouette à Sainte-Marie-d’Alloix

Lieu : Sainte-marie-d’Alloix

Sortie nocturne à la rencontre des chouettes et des hiboux de la vallée du Grésivaudan.

Départ à 21h devant la mairie de Sainte Marie d’Alloix

Encadrant : Patrick Deschamps

Inscriptions et informations supplémentaires : isere@lpo.fr ou au 04 76 51 78 03

 En savoir plus sur les rapaces nocturnes