Tous les articles par Clarisse Novel

Retrouvez la LPO aux Rencontres Ciné Montagne à Grenoble du 5 au 9 novembre

Laisser un commentaire

Les Rencontres Ciné Montagne est le rendez-vous des films de montagne à Grenoble. Il a lieu chaque année au Palais des Sports et rassemble plus de 20.000 spectateurs.
Au programme cette année : cinq soirées consacrées aux films de montagne à travers toutes ses disciplines, en présence des protagonistes et réalisateurs.

La LPO Auvergne-Rhône-Alpes tiendra un stand les 5 soirs du festival, avant la diffusion des films de 18h à 19h30 et à l’entracte entre 21h et 21h30. Elle s’attachera notamment à sensibiliser les pratiquants de montagne à la cohabitation entre les activités sportives outdoor et la faune sauvage.

–> Vous pratiquez un sport de nature et êtes sensibilisé-e aux questions
de cohabitation et de dérangement de la faune sauvage ?
N’hésitez pas à nous aider à tenir le stand sur une ou plusieurs soirées en remplissant le formulaire (nom et prénom) :
https://framadate.org/nVkrMtMMuXubZWZY

Crédit photo : Denis Simonin

Vous aurez la chance de participer à la diffusion des films les soirs où vous serez présents. Des tickets repas seront également distribués aux bénévoles. Pour le démontage du stand le samedi à partir de 23h (fin de la diffusion du dernier film), un véhicule sera obligatoire.

Merci pour votre engagement !

Vidéo : Engagez-vous pour la nature, créez une mare

Laisser un commentaire

Une mare est une petite étendue d’eau (moins de 5000 m²) stagnante (faiblement renouvelée), généralement sans système de contrôle du niveau d’eau. Sa faible profondeur (moins de 2m) permet à toute la hauteur d’eau d’être sous l’action du rayonnement solaire, ainsi qu’aux plantes de s’enraciner sur tout le fond. Alimentée par les eaux de pluie, les eaux de ruissellement ou les nappes phréatiques, elle peut s’assécher en été.

Souvent créées par l’homme pour répondre à des besoins (abreuvement du bétail, réserve d’eau contre les incendies…), les mares disparaissent petit à petit en même temps que ces usages traditionnels deviennent obsolètes. Elles sont comblées, polluées, ou finissent par disparaître naturellement du fait d’un manque d’entretien. On estime avoir perdu près de 90 % des mares depuis le XIXème siècle.

Les mares accueillent pourtant une biodiversité remarquable et constituent notamment un habitat de prédilection pour les libellules et surtout les amphibiens (tritons, crapauds, grenouilles…), dont les populations connaissent un fort déclin ces dernières années. Ces espèces sont pourtant très utiles ! Elles participent par exemple à la régulation des populations de moustiques et leur présence est un indicateur d’une eau de bonne qualité.

La LPO AuRA délégation Isère porte un vaste projet de création et de restauration de mares dans le cadre du Contrat Vert et Bleu de la Métropole de Grenoble, financé par l’Union Européenne à travers les fonds FEDER.

Dans sa démarche de restauration d’un réseau de mares propice au développement de la biodiversité, la LPO invite les propriétaires de parcelles (particuliers, professionnels, personnes morales) à la contacter pour mettre en place des projets de construction ou de restauration de mares. Soutenus par les financements européens, ces projets sont accompagnés de conseils de la LPO et de phases de chantiers en lien avec les bénévoles de l’association.

La parole aux acteurs ! Découvrez la vidéo des chantiers de création et de restauration de mares à Champagnier et Saint-Paul-de-Varces :

Pour tout complément d’informations, contactez Jean-Baptiste Decotte, chargé de mission à la LPO de l’Isère : jean-baptiste.decotte@lpo.fr / 04 76 51 77 98 / 07 67 20 28 90 / a-vos-mares.org

La LPO implique les jeunes de Colombier Saugnieu à la protection de la biodiversité

Laisser un commentaire

Cette année, dans le cadre du contrat unique de la Bourbre*, la LPO a réalisé un diagnostic de la « trame verte et bleue » de la commune de Colombier Saugnieu. En effet, ces voies de déplacement pour la faune, terrestres ou aquatiques, sont impactées par la disparition des milieux et le morcellement des habitats pour la faune et la flore. Différentes actions ont été menées avec les habitants, et notamment les jeunes de la commune.

Pour mener à bien cette action, la LPO a accompagné son diagnostic d’ateliers participatifs et de chantiers pédagogiques auprès des habitants de Colombier Saugnieu afin de les sensibiliser à la question des corridors biologiques.

Les élus de la commune ont souhaité orienter ces ateliers vers un public d’adolescents et d’enfants de la commune. Ainsi, :

  • le 24 juillet 2019, une « carte participative » représentant la nature dans la commune du point de vue des enfants de la Maison des Jeunes a été réalisée par 15 adolescents. Retravaillée par une graphiste, cette carte sera bientôt affichée dans les bâtiments publics,
    >> cliquez ici pour découvrir cette carte : n’hésitez pas à zoomer pour voir les commentaires des enfants !
  • le 5 août 2019, dix jeunes de 7 à 12 ans ont aidé la LPO à recenser des pièges involontaires pour la faune (panneaux de signalisations non bouchés, bassins aux pentes abruptes…). Au total, 39 pièges ont été relevés sur la commune,
  • le 8 août 2019, vingt-cinq de ces pièges ont été rebouchés par une autre équipe de quatorze enfants lors d’un chantier organisé par la LPO, à l’aide d’un alliage à base de chanvre, de chaux et de sable, conçu par les enfants eux-mêmes,
  • le 11 septembre 2019, une course d’orientation à vélo a été organisée avec dix enfants de l’accueil de loisirs « planètes magiques ». Au verso des onze balises à chercher sur toute la commune, des questions sur la faune et la flore de la commune ont permis aux enfants de se questionner sur la place de la biodiversité à Colombier Saugnieu.
    >> voir la vidéo

La commune et les habitants disposent à présent de multiples pistes et outils pour agir en faveur de la biodiversité, notamment en menant à nouveau des chantiers de neutralisation des pièges à faune ou des animations pour sensibiliser à la nature et à l’environnement, grâce aux éléments et aux conseils donnés par la LPO.

* Cette action est financée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par l’Union Européenne grâce aux fonds FEDER dans le cadre du contrat unique de la Bourbre. Elle fait suite à un travail mené en 2018 avec les communes de Saint-Quentin-Fallavier et Chamagnieu, et s’achèvera à Cessieu en fin d’année 2019.

Le nouveau LPO Info de l’Isère est en ligne !

Laisser un commentaire

Découvrez dès à présent le nouveau numéro du LPO Info de l’Isère, avec au sommaire :

  • 50 jeunes busards cendrés à l’envol grâce à notre campagne de sauvetage
  • Partenariat LPO – Gentiana
  • Rallye nature avec l’APIE
  • … et plein d’autres actualités de votre association !

>> télécharger la version PDF <<

>> lire en ligne <<

Trois nouvelles mares à Seyssins !

Un commentaire

Mardi 24 septembre 2019, trois nouvelles mares ont vu le jour à Seyssins.

Ce chantier a eu lieu sur la parcelle d’un maraîcher bio qui travaille en agroécologie/permaculture, qui souhaitait installer des mares sur sa parcelle dans l’objectif de faire venir la biodiversité et créer des microclimats frais attirant les auxiliaires de culture. En prenant contact avec la LPO, il a ainsi pu bénéficier de conseils avisés sur l’emplacement des mares, les intérêts écologiques de ces milieux, et d’aide pour le chantier !

En effet, en parallèle, la LPO de l’Isère a été contactée en juin par l’entreprise Salesforce, qui propose 1% du temps de ses salariés à des actions philanthropiques. Cela fait plusieurs années que l’assocaition travaille en collaboration avec eux, sur différents chantiers : chantier mare à Saint-Nazaire-les-Eymes, sauvegarde des amphibiens à Lancey, et l’année dernière, construction de nichoirs en kit.

Cette année, ce sont donc une quinzaine de salariés qui sont venus prêter main forte aux bénévoles et salariés de la LPO pour créer et mettre en eau 3 mares sur la parcelles de l’agriculteur !

Plusieurs missions ont été réparties :

  • récupération de cailloux dans la terre pour monter les gabions qui tiendront une des mares
  • creusage et peaufinage des trous des 3 mares
  • pose du feutre / de la bâche / de la fibre de coco sur les mares creusées
  • installation de plantes aquatiques sur les mares creusées
  • mise en eau des mares creusées
  • mise en place des gabions pour une des mares

Retour en images…

La création de ces mares entre dans le cadre du Contrat Vert et Bleu de Grenoble-Alpes Métropole, pour lequel la LPO porte une action de création et restauration de mares dans l’agglomération. Cette action est financée par l’Union Européenne à travers les fonds FEDER.

La LPO propose donc aux particuliers, professionnels et communes de restaurer et/ou de créer des mares sur le territoire de la métropole, afin de redensifier le réseau de mares existant et permettre ainsi à la faune de pouvoir se déplacer plus facilement, mais aussi de créer des îlots de biodiversité propice à la vie en général (faune, flore, microclimats frais…).

Ces mares sont créées/restaurées avec les conseils et le suivi global de Jean-Baptiste Decotte, chargé de mission à la LPO, qui conseille les propriétaires de parcelles (où installer la mare, comment la creuser, comment faire venir la biodiversité, comment la gérer sur le court, moyen et long terme…) et qui intervient pour les chantiers.

Attention, les mares créées, et notamment par la LPO, ne sont pas remplies avec des poissons, pour la simple et bonne raison qu’ils mangent les œufs des amphibiens et empêche ainsi leur développement. Autre sujet qui peut poser question : les mares n’attirent en aucun cas les moustiques/moustiques-tigres. Les moustiques (et surtout les tigres) se développent dans les petites zones d’eau stagnante (gouttières, coupelles de pot de fleur…).

Atlas de la biodiversité de Meylan

Laisser un commentaire

« Un atlas de la biodiversité dans les communes se veut être un document de synthèse visant à rassembler les connaissances naturalistes sur la biodiversité existante à l’échelle communale. C’est un outil pour comprendre, s’informer, mais aussi s’approprier les enjeux liés à la dégradation de cette biodiversité. L’objectif final est donc de réaliser un diagnostic des enjeux de protection, de gestion et de valorisation de la biodiversité, afin de permettre une meilleur intégration de ces enjeux dans les politiques communales d’aménagements du territoire. »
Jérémy Allain – Cahier des réserves naturelles de France novembre 2014

Martin pêcheur – Sylvain Chapuis

Pourquoi et comment un ABC à Meylan ?

Suite à une décision en conseil municipal de mars 2018, la commune a lancé une procédure de marché public pour la création d’un atlas de la biodiversité à Meylan. Cette mission a été confiée à la LPO et Gentiana, en collaboration avec les services de la commune.

Pour y arriver, plusieurs étapes sont nécessaires et vont se dérouler de septembre 2019 à septembre 2020 :

Août à septembre 2019 :
  • État des lieux de toutes les données existantes sur la commune,
Septembre 2019 à août 2020 :
  • Inventaire des paysages et des milieux,
  • Enquêtes scientifiques menées par les deux associations,
  • Prospections par les habitants sur la faune et la flore,
  • Mise en place d’une application simple de regroupement des observations,
Août à septembre 2020 :
  • Création d’un cahier de recommandations,
  • Élaboration d’un bilan écrit de l’atlas.
À partir de septembre 2020 :
  • Lancement des suivis de l’atlas de la biodiversité
Caloptéryx vierge – Sylvain Chapuis

Comment s’impliquer ?

La participation libre

Chacun à son niveau peut participer facilement à la connaissance de la biodiversité communale, en partant à la découverte des plantes et animaux près de chez lui. Dans son jardin, sur son balcon, en se rendant dans un parc public ou un espace naturel de Meylan.

Transmission des données :

  • via le site Géonature Citizen (disponible à partir du mois d’octobre 2019),
  • Si vous ne n’avez pas d’accès à internet ou ne savez pas comment faire, transmettez vos observations au Cine, 52 chemin de Rochasson 38240 Meylan, ou par téléphone au 04 76 90 31 06 ou par mail cine@meylan.fr

Il faut indiquer l’espèce, le nombre, le lieu précis, la date et si possible une photo et tout détail de l’observation (le comportement si c’est un animal, le milieu si c’est une plante).

Ne pas hésiter à contacter la LPO pour toute demande de conseils ou besoin de matériel : audrey.demurge@lpo.fr

La participation encadrée

Des sorties et des animations sont organisées par la LPO et Gentiana tout au long du projet. Voir les dates sur le site de Meylan, cliquez ici.

Le Cine propose quant à lui de découvrir la nature et de participer à l’Atlas grâce à son Club Nature et aux animations nature proposées toute l’année. Voir les dates sur le site de Meylan, cliquez ici.

Si vous ne savez pas quelles espèces rechercher, ou si vous souhaitez cibler les espèces « patrimoniales » importantes à connaître et préserver, participez aux enquêtes ciblées du Cine.

Télécharger les espèces patrimoniales prioritaires

Chardonneret élégant – Julie Coutout

État des lieux de la biodiversité à Meylan

Une première phase d’étude a été réalisée par la LPO et Gentiana en juillet et août 2019 pour répertorier l’ensemble des données existantes issues des précédentes études et des bases de données naturalistes « Faune-Isère » et « Infloris ».

Cet état des lieux a pu mettre en évidence certains secteurs appelés « zones blanches » sur lesquels il n’a jamais été noté d’observations. Une opportunité de pouvoir mener des observations dans ces lieux afin de découvrir la biodiversité qui s’y trouve !

Ce projet vous intéresse ? Rendez-vous le 23 septembre à 18h30 à la salle du Conseil Municipal de Meylan pour participer à la réunion publique de lancement de l’atlas !

Découvrez le catalogue des activités de septembre à décembre !

Laisser un commentaire

>> Cliquez ici <<

Appel d’offres – création de mares (mesures compensatoires Pont-de-Claix)

Laisser un commentaire

Dans le cadre de mesures compensatoires pour le crapaud calamite, la LPO AuRA anime la création de mares sur une parcelle qui se situe sur la commune de Pont-de-Claix.

La LPO AuRA est ainsi à la recherche d’une entreprise de travaux ayant de l’expérience dans les chantiers en milieux naturels et notamment dans la création de mares pour réaliser 7 mares entre novembre 2019 et décembre 2019 (7 créations).

Vous trouverez le Cahier des Clauses Techniques Particulières en cliquant ici ainsi que le document de Consultation en cliquant ici.

Les entreprises souhaitant répondre à cette offre doivent suivre les procédures expliquées dans les deux documents et peuvent contacter notre chargé de mission mare pour tout besoin d’informations complémentaires : Jean-Baptiste DECOTTE – jean-baptiste.decotte@lpo.fr.

L’offre est ouverte jusqu’au vendredi 27 septembre 2019 – 17h30.

Appel d’offres – création de mares (CVB Bièvre)

Laisser un commentaire

Dans le cadre du Contrat Vert et Bleu de la Bièvre, la LPO AuRA – délégation Isère porte une action de création et de restauration de mares pour la préservation spécifique du Triton ponctué (zone de Bizonnes, Bévenais, Flachères, etc.). 

La LPO AuRA est ainsi à la recherche d’une entreprise de travaux ayant de l’expérience dans les chantiers en milieux naturels et notamment dans la création de mares pour réaliser 4 mares entre novembre 2019 et juillet 2020 (1 création et 3 restaurations).

Vous trouverez le Cahier des Clauses Techniques Particulières en cliquant ici ainsi que le document de Consultation en cliquant ici.

Les entreprises souhaitant répondre à cette offre doivent suivre les procédures expliquées dans les deux documents et peuvent contacter notre chargé de mission mare pour tout besoin d’informations complémentaires : Jean-Baptiste DECOTTE – jean-baptiste.decotte@lpo.fr.

L’offre est ouverte jusqu’au vendredi 18 octobre 2019 – 17h30.

Appel d’offres : création de mares (CVB Bourbre)

Laisser un commentaire

Dans le cadre du Contrat Vert et Bleu de la Bourbre, la LPO AuRA – délégation Isère porte une action de création et de restauration de mares sur le fuseau F3 qui s’étend du Nord au Sud entre Cessieu et la Tour du Pin.

La LPO AuRA est ainsi à la recherche d’une entreprise de travaux ayant de l’expérience dans les chantiers en milieux naturels et notamment dans la création de mares pour réaliser 10 mares entre novembre 2019 et juillet 2020 (8 créations et 2 restaurations).

Vous trouverez le Cahier des Clauses Techniques Particulières en cliquant ici ainsi que le document de Consultation en cliquant ici.

Les entreprises souhaitant répondre à cette offre doivent suivre les procédures expliquées dans les deux documents et peuvent contacter notre chargé de mission mare pour tout besoin d’informations complémentaires : Jean-Baptiste DECOTTE – jean-baptiste.decotte@lpo.fr.

L’offre est ouverte jusqu’au vendredi 18 octobre 2019 – 17h30.