Grésivaudan : Le Bois français

image_pdfimage_print

 

Panorama du bois français
Photo panoramique du Bois Français (Thierry Pujol) . Cliquez pour agrandir

Localisation

Le Bois de la Bâtie (ou “Bois français”) est un Espace Naturel Sensible (ENS) du département de l’Isère (38). Il est situé à proximité de Grenoble, en amont de Saint-Ismier sur un ancien bras mort de la rivière Isère, dans la vallée du Grésivaudan.

Accès

Depuis Grenoble prendre l’A-41 en direction de Chambéry (15 minutes). Prendre la sortie 25-1 (Indiquée “Villard Bonnot, Saint Imier”), puis la route D165, suivre le panneau “Bois de la Bâtie”, tourner 2 km plus loin pour se garer à droite (juste avant le pont sur l’Isère).

Plan du site

Plan de site du Bois Français (CG-38)
Plan de site du Bois Français (CG-38)

 

Les milieux

Sur une trentaine d’hectares, une forêt alluviale, un plan d’eau , un verger conservatoire et des mares pédagogiques sont à découvrir.

Quand observer ?

Toute l’année, même en hiver quand le plan d’eau est gelé. Il y a alors de belles traces à observer sur la glace. En été, on profitera aussi de la flore.

Faune sauvage

MartinPêcheur©FabriceCahez_LPOFrance
©Fabrice Cahez – Martin Pêcheur – LPO

On peut y observer le Martin pêcheur, le Héron cendré, des Canards colverts, parfois le Canard chipeau, beaucoup de Foulques macroules, de nombreux Ragondins peu farouches et faciles à observer de près, de nombreuses espèces de libellules. Les Grands Cormorans se perchent dans les arbres. Les passereaux sont nombreux : Mésange charbonnière, Mésange bleue, Sittelle torchepot, Rouge-gorge, Merle noir, Pinson des arbres, Pic épeiche sont là toute l’année.
Des Guépiers d’Europs survolent aussi parfois le site.

 

On peut également y voir de nombreux amphibiens. Les Lézards de murailles s’y exposent aussi au soleil en été.

 

© Géraldine Le Duc - Guêpiers d'Europe
© Géraldine Le Duc – Guêpiers d’Europe

 

© Sylvain Chapuis - Grenouille verte
© Sylvain Chapuis – Grenouille verte

 

Trace de Ragondin, et de Canard colvert dans la neige (C. Rolland 2006)
Trace de Ragondin, et de Canard colvert dans la neige (C. Rolland 2006)

 La trace de la queue permet d’identification les gros rongeurs :
– La queue du Rat musqué, comprimée latéralement, laisse un fin sillon peu marqué.
– Celle du Ragondin, de section ronde, imprime un sillon ondulé de 2 cm de large.
– Celle du Castor est plate, elle efface bien souvent les empreintes sur une quinzaine de centimètres de large.

 

 

 

 

 

Aménagements

Le site est équipé d’un sentier aménagé (2,2 km) avec des points d’arrêt, de nombreux nichoirs, de mangeoires, d’observatoires situés autour du plan d’eau et pourvus de fenêtres de vision… pour une promenade familiale. Difficile donc de ne pas voir d’animaux !

Observatoire au bord du plan d'eau
Observatoire au bord du plan d’eau
Différents modèles de nichoirs
Différents modèles de nichoirs

Différents modèles de nichoirs

 Les espèces envahissantes

Tortue de floride

La Tortue de floride (ou Tortue à tempes rouges) est une espèce exotique introduite, originaire des Etats-unis. Elle est facile à observer au Bois Français, sur l’îlot artificiel situé au centre du plan d’eau. On vendait cette Tortue de petite taille en France, sans prévenir qu’elle pouvait vivre des dizaines d’années, et qu’elle allait vite grandir au point de devenir plutôt encombrante à la maison… Des particuliers la “relachaient” alors dans la nature. L’importation de cette espèce est désormais illégale en France. C’est une espèce envahissante, qui vient concurrencer la Tortue cistude d’Europe (Emys orbicularis), espèce indigène et totalement protégée.

Ragondin

Le Ragondin est lui aussi un animal envahissant. Ce gros rongeur aquatique a été introduit en France à la fin du 19ème siècle pour sa fourrure. Il est passé des élevages à l’état sauvage. Avec deux portées par an, comportant de 2 à 6 petits par portée, qui deviennent adultes dans l’année, le Ragondin colonise rapidement le bord des étangs et des rivières. Il peut endommager les digues (examinez ses gros terriers creusés dans les berges…) et les cultures.

Ragondin (Rolland 2006)
Ragondin (Rolland 2006)
Tortue de floride