Le Grand Lemps

 

Les milieux

Ce site Le grand lempsremarquable a rejoint depuis peu le réseau des Réserves Naturelles de France. A une altitude moyenne d’environ 450m, il offre une grande roselière de structure toutefois assez lâche et variable, où subsistent des bassins d’eau libre offerts à la pêche. L’avifaune paludicole est très bien représentée: Rousserolles effarvatte, Turdoïde et Verderolle, Bruant des roseaux, Hypolaïs polyglotte. Une étude est en cours pour préciser le statut nidificateur des ardéidés, souvent observés mais dont la preuve de nidication est difficile à apporter.

 

Les oiseaux

 

Les Bécassines sont fréquentes au passage, mais c’est surtout le dortoir hivernal régulier de Busards Saint-Martin (plusieurs dizaines d’individus) qui constitue l’originalité du site à cette saison. En fin d’été, de beaux dortoirs d’Hirondelles en migration peuvent se constituer, et plus régulièrement des bandes d’Etourneaux y passent aussi la nuit. Autres passagers réguliers et de prestige: la Gorge bleue et la Rémiz. Une petite colonie de Guêpiers s’est installée hors réserve dans un petit talus, et les adultes sont régulièrement entendus et vus en chasse au dessus du marais.

Rousserolle turdoïde
Rousserolle turdoïde
Rousserolle verderolle
Rousserolle verderolle
Triton crêté
Triton crêté

 

Autres espèces

 

Autre nicheur local, le Faucon hobereau offre des scènes de chasse grandioses à la belle saison. Les Busards cendré et Busard des roseaux sont aussi nicheurs proches.

Mais ce sont certainement les amphibiens qui ont fait la réputation du lieu. La route nord passant dans les bois était l’un des sites d’écrasement majeurs du département. La LPO a été à l’origine des mesures de protection par la pose saisonnière de filets empêchant le passage des amphibiens pour les concentrer dans des seaux où ils sont identifiés et comptés avant de traverser la route en toute sécurité. Aujourd’hui l’opération est prise en charge par le gestionnaire de la Réserve, l’Agence AVENIR. L’ensemble de ces opérations a été mené en partenariat avec le Conseil Général de l’Isère.

Le site est désormais équipé d’un crapauduc pour assurer le passage des amphibiens sous la route.

 

Le grand lemps