Archives par mot-clé : Avifaune

24h Naturalistes en plaine de Bièvre le samedi 3 octobre 2015 !

Laisser un commentaire

La FRAPNA Isère et le réseau RPN organisent les « 24h Naturalistes » en Plaine de Bièvre !

Du Sénépy à la Chartreuse, du Trièves au Collet d’Allevard, les 24h Naturalistes permettent depuis 2009 d’actualiser la connaissance naturaliste de territoires emblématiques.

photo_24hCette année, cap en Plaine de Bièvre autour du thème principal « Migration et avifaune », dans le cadre des Journées européennes de la migration. L’événement est ouvert à tous les naturalistes sans distinction de spécialité ou d’expérience.

RDV à 7h, salle municipale de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs.

Le petit-déjeuner sera offert, présentation de la journée, de la méthode et formation des équipes.

Exposition photographique du Pic vert : Les oiseaux menacés du pays voironnais

Programme de la journée :

  • 8h30 à 11h30 : prospection par équipe – premiers lots de transects
  • 12h : Repas tiré du sac
  • 14h à 17h : prospection par équipe – seconds lots de transects
  • 17h30 à 19h : Apéritif convivial offert et échanges sur la journée

Inscriptions par courriel : julie.riegel@frapna.org et au 04 76 42 98 12

Les observations seront renseignées en direct, sur des tablettes fournies par la LPO Isère, grâce à l’application Naturalist !logo_rpn_bd frapna38

 

bandeau logos assos RPN

La Chronique du mercredi : Les premiers dispositifs avifaune ont été installés sur des poteaux ERDF dans le Trièves

Laisser un commentaire

Dans le cadre de la convention signée en novembre 2014 entre les différents partenaires du territoire isérois, les premiers dispositifs de protection de l’avifaune ont été installés sur des poteaux électriques ERDF de la commune de Monestier-du-Percy en Isère entre mercredi 15 juillet et vendredi 17 juillet. Le jeudi 16 juillet a eu lieu l’inauguration officielle en présence de responsables d’ERDF et de la LPO Isère ainsi qu’en présence de jean-Charles Poncet, Président du centre de sauvegarde de la faune sauvage Le Tichodrome. En effet, cette zone avait été définie comme prioritaire après l’électrocution de 7 cigognes, fin août 2014, sur la commune.

© Adrien Lambert
© Adrien Lambert

A cette occasion a été présentée la plaquette d’informations qui sera mise à disposition du grand public afin d’informer sur les risques que le réseau électrique présente pour l’avifaune et les actions qui sont menées, dans le cadre de la convention, pour réduire ce même risque.

Vous pouvez la consulter ici !

Pour rappel : Afin d’identifier et d’équiper les zones les plus sensibles, le collectif de partenaires cherche à recenser les cas de mortalité d’oiseaux. Pour cela, la contribution du plus grand nombre d’observateurs est nécessaire et renforce la qualité des actions en Isère.
Si vous constatez une situation accidentelle liée au réseau électrique, communiquez-la à la LPO Isère en localisant précisément votre observation ou en la publiant sur Faune-Isère.

La Chronique du mercredi : Avancée de la Convention multipartenariale en faveur de l’avifaune en Isère

Laisser un commentaire
ERDF - reunion technique -convention de partenariat avifaune
© ERDF

Le mardi 3 mars 2015, ERDF, les Parcs Naturels Régionaux de Chartreuse et du Vercors ainsi que la LPO Isère se sont réunis autour de la Convention multipartenariale en faveur de l’avifaune et des habitats en Isère. Cette convention, signée, le 21 novembre 2014, pour une durée trois ans, a pour but de mettre en œuvre des mesures concrètes pour réduire les risques d’électrocution de l’avifaune locale. Étaient excusés le Conseil Général et le Parc National des Ecrins.

Cette rencontre était l’occasion de présenter l’avancée de la collaboration initiée dans le cadre de la signature de cette convention. La première étape pour l’année 2015 est la hiérarchisation des sites pour lesquels une intervention est cruciale. Julia Florian, chargée de mission à la LPO Isère, a donc présenté la liste des espèces prioritaires à prendre en compte pour l’équipement des lignes électriques. Cette liste (voir tableau) est basée sur la liste d’espèces prioritaires établie par le Comité régional avifaune de Rhône-Alpes (animée par la LPO coordination Rhône-Alpes). Elle comprend trois niveaux de priorité :

Espèces de priorité 1

– Espèces soumises à un plan national d’actions (PNA) ou espèces concernées par un statut critique d’extinction sur la liste rouge Rhône-Alpes (CR) – Pour ces espèces les actions d’équipement peuvent être préventives (sans donnée d’électrocution/collision).- Les actions d’équipement peuvent être préventives dans les zones d’intervention (sans donnée d’électrocution/collision).

Espèces de priorité 2

– Espèces ayant au moins un statut vulnérable (VU) sur la liste rouge Rhône-Alpes.Les actions d’équipement sont menées si un cas d’eléctrocution/collision est signalé, on parle alors d’actions curatives.

Espèces sous veille

– Espèces de statuts variés sur la liste rouge (quasi menacé NT à critique CR)
– Les actions d’équipement sont menées si plusieurs cas avérés sur un même secteur sont identifiéstableaulegUne fois la liste de priorité établie, un premier travail d’identification des zones de sensibilité a été réalisé grâce aux observations des espèces concernées. Ces données, recoupées avec celles des observations de mortalité permettent ainsi de fournir une première hiérarchisation du territoire et des zones prioritaires.

Il reste encore un travail important de traitement de données dont, notamment, le croisement des données obtenues avec celles du réseau ERDF et des zones protégées.

Néanmoins, cet avancement considérable devrait permettre l’identification et la priorisation des secteurs d’intervention lors du deuxième comité de pilotage qui se déroulera fin avril.
Les premiers travaux d’équipement de site sont attendus pour l’été 2015.

Les partenaires de cette convention ont également mis en avant la nécessité de sensibiliser au mieux, à la fois les agents de terrain d’ERDF, mais également le grand public afin de faire remonter les observations de cas d’électrocution de l’avifaune.