Archives par mot-clé : bénévolat

Appel à bénévoles pour l’entretien des saules osiers

Laisser un commentaire

Le saviez-vous ? Le saule osier est un arbre en voie de disparition. Longtemps planté notamment dans les vignobles (il servait à attacher les vignes) et utilisé pour la vannerie, il n’est aujourd’hui presque plus planté et tend à disparaître d’ici quelques décennies.
Ces arbres dits « à cavités » offrent en revanche un refuge à de nombreux oiseaux comme la chouette chevêche, le moineau friquet, la huppe fasciée et autres vertébrés cavernicoles comme les chauves-souris et divers reptiles. Ce gîte est également très apprécié par une grande diversité d’insectes. La disparition de ce véritable nichoir vivant serait donc une réelle perte pour la faune sauvage.

Pour pallier cette disparition progressive, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, délégation Isère a planté il y a une dizaine d’années, avec l’aide et la forte implication d’un agriculteur local, quarante saules osiers sur le plateau du Crozet à Vif.
Depuis, chaque année, un chantier bénévole est organisé pour entretenir et tailler ces arbres, qui, en plus d’abriter la faune locale, colore en hiver d’un magnifique orange les plaines du territoire.

© Laurent Majorel

Le prochain chantier bénévole d’entretien et de taille des saules osiers du plateau du Crozet aura donc lieu le samedi 2 mars, et sera encadré par Laurent Majorel, bénévole à la LPO en Isère.
Ce chantier durera de 9 à 13h, mais libre à chacun de venir quand il le souhaite, même pour une heure, toute aide sera bienvenue !

Informations pratiques et inscriptions : isere@lpo.fr

Événements en mai : nous avons besoin de vous !

Laisser un commentaire

Le printemps arrive et les activités de la LPO se multiplient durant le mois de mai… Dans ce cadre, nous faisons appel à vous, bénévoles et adhérents, pour différentes missions sur divers événements : tenir le stand LPO ou animer une sortie d’observation des oiseaux.

Il n’est absolument pas nécessaire d’être un-e ornithologue confirmé-e pour la tenue de stand ! Nous disposons d’assez de documentation pour répondre aux questions récurrentes du public.

Animer une sortie nécessite évidemment plus de connaissances, mais nous serions ravis de voir de nouveaux ornithologues se lancer dans la sensibilisation !

Ces événements sont les suivants :

  • Inauguration du « projet Moustique » / Venue d’Allain Bougrain Dubourg Samedi 4 mai de 10h à 17h au Centre horticole de la Ville de Grenoble (Saint-Martin-d’Hères)

Dans le cadre de la journée portes ouvertes du Centre horticole de Grenoble, la LPO accompagne l’inauguration du « projet Moustique », mis en place à travers le budget participatif de la ville de Grenoble.

Ce projet a été mis en place pour lutter contre la prolifération des moustiques-tigres et de la Pyrale du buis, en construisant en milieu urbain des nichoirs pour oiseaux et des gîtes à chauves-souris, prédateurs de ces espèces invasives.

Cet événement sera aussi l’occasion d’accueillir Allain Bougrain Dubourg, président de la LPO France, en visite en Isère ce jour-là, accompagné des élus de Grenoble, dont Éric Piolle.

>> Nous avons besoin de bénévoles durant cette journée pour tenir le stand LPO au Centre horticole (Saint-Martin-d’Hères). Cela vous intéresse ? Envoyez un mail à Lisa à vie-associative.isere@lpo.fr ou indiquez vos disponibilités à ce lien : https://framadate.org/Bc6X9tcEpMZYZpwI

  • Foire verte du Mûrier Dimanche 19 mai de 9h à 19h à Saint-Martin-d’Hères

Cette année, la Foire Verte du Mûrier s’organise autour du thème de la biodiversité. Durant cette journée « verte », c’est l’occasion pour la LPO de se rendre visible !

>> Nous avons besoin de bénévoles durant cette journée pour tenir le stand LPO. Cela vous intéresse ? Envoyez un mail à Lisa à vie-associative.isere@lpo.fr ou indiquez vos disponibilités à ce lien : https://framadate.org/p7kxerWve8oXWHQI

  • RESPIRE – Fête de l’environnement de la MNEI Samedi 25 mai à la Maison des Collines d’Eybens

Dans le cadre de la Fête de la Nature et de Faites du vélo, les associations de la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère fêtent le printemps ! Cet événement familial et festif réunira tous les acteurs de l’environnement du territoire et sera riche en animations variées.

La LPO fait appel à votre créativité et votre talent musical pour animer et proposer des activités ! Les bénévoles sont les bienvenus pour :

>> tenir le stand LPO

>> animer cette journée en proposant des interventions musicales

>> animer une sortie d’observation des oiseaux

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions. Si vous êtes motivés et disponibles pour l’un ou plusieurs de ces événements, contactez Lisa : vie-associative.isere@lpo.fr

Micromammifères : décorticage de pelotes de réjection et sorties « traces et indices »

Laisser un commentaire

Comme chaque année, William Tachon vous propose en février et en mars des ateliers pour décortiquer des pelotes de réjection de chouettes (ou hiboux) afin d’en extraire les restes osseux de micromammifères (mulots, musaraignes,…)

C’est alors l’occasion de découvrir et de déterminer les espèces présentes dans notre département (ou voisins). Cela permet aussi à chacun de se familiariser avec les clés de détermination et le matériel d’analyse.

Ces ateliers auront lieu à la MNEI, 5 place Bir Hakeim à Grenoble :

  • mercredi 20 février à 18h30 en salle Robert Beck
  • jeudi 28 février à 18h30 en salle Abeille
  • mercredi 6 mars à 18h30 en salle Arvalis
  • jeudi 14 mars à 18h30 en salle Noctule.

En parallèle, William vous propose aussi des sorties « traces de mammifères », pour découvrir les indices de présence des animaux et relever les pièges-photos :

  • samedi 23 février matin à Saint-Geoirs
  • samedi 9 mars après-midi à Montagne
  • samedi 16 mars matin à Châlons.
     

>> Inscription : isere@lpo.fr <<

Appel à bénévoles : campagne amphibiens 2019, la 22ème édition !

2 commentaires

Comme chaque année, la campagne amphibiens va avoir lieu. Le premier chantier de protection de l’année 2019 se déroulera le 29 janvier, marquant ainsi le début de la campagne. Les chantiers sont des moments conviviaux autour de la protection concrète de la nature, n’hésitez pas à nous y rejoindre !

Installation à Bilieu

Concrètement, il s’agit d’installer des barrières-pièges le long des routes, permettant d’intercepter les amphibiens avant qu’ils ne traversent la route, évitant leur écrasement sur certains sites particulièrement dangereux. Ces chantiers seront suivis de périodes de comptage et de sauvetage au cours desquelles vous pourrez également aider le personnel de la LPO !

Crapauds à Chirens

Voici le tableau récapitulatif des différentes actions auxquelles vous pouvez participer :

Communes Sites Types d’intervention
Chirens Bavonne Bavonne – RD 50a Pose de barrières de capture
Suivi et traversée de la route
Chirens / Bilieu La Guilletière – RD 50d Pose de barrières de capture
Suivi et traversée de la route
Notre-Dame-de-l’Osier Le Grand Lien – RD 201a et 201c Pose de barrières de capture
Suivi et traversée de la route
La Combe-de-Lancey Le Mas Lary – route communale Pose de barrières de capture
Suivi et déplacement de la population d’amphibiens vers la mare de reproduction
Entre-Deux-Guiers Aiguenoire – RD 102 Suivi de l’efficacité du passage à petite faune

Nous vous donnons donc rendez-vous pour les différents chantiers et les suivis ! Venez nombreux pour nous aider à sauver crapauds, grenouilles, salamandres et tritons  !

Salamandre tachetée, Chirens

Merci de vous inscrire auprès de Jérémy Rancon pour les chantiers et les suivis :
amphibiens.isere@lpo.fr ou 04 76 51 51 30.

Nous vous confirmerons les dates de chantier courant janvier ; n’hésitez pas à nous faire part de votre préférence pour un site. Pensez à prendre pelle, pioche, bêche, etc. si vous le pouvez ainsi que des vêtements et chaussures adaptés.

Merci à tous !

Samedi 8 décembre, venez installer des nichoirs et des gîtes à chauves-souris à Grenoble !

Laisser un commentaire

Un grand pas pour la biodiversité à Grenoble !

Dans le cadre du budget participatif de la ville de Grenoble,  les habitants, accompagnés de la LPO Isère, ont construit des nichoirs pour accueillir les oiseaux de la ville.
Aujourd’hui, il est temps de les installer pour espérer une occupation de ces logis le plus tôt possible !

La LPO Isère vous propose donc, samedi 8 décembre au matin, de venir poser des nichoirs à mésanges bleues et des gîtes à chauves-souris !

Comment ça se passe concrètement ?

Nous avons besoin d’aide pour deux choses :

  • poser les nichoirs
    >> il faut être à l’aise pour les travaux en hauteur et le bricolage !

La pose aura lieu de 9h à 12h dans les parcs du Bastion et Paul Mistral. Vous aurez à votre disposition tout le matériel nécessaire et une carte des emplacements concernés.

  • tenir un stand LPO à la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère
    >> pas besoin de force physique ni de connaissances naturalistes avancées !

L’objectif de ce stand est tout d’abord de gérer la prise de matériel/cartes des bénévoles qui poseront les nichoirs.
Aussi, vous aurez des jeux et de la documentation à votre disposition pour le grand public. Les horaires sont les mêmes : 9h-12h.

D’autre part, la ville de Grenoble aura un stand et présentera les projets du budget participatif de cette année.

 

L’une de ces activités vous intéresse ? Contactez Benjamin Tosi (LPO Isère) : u2b.isere@lpo.fr

 

Merci à tous pour votre implication !

[Dates modifiées] Besoin de bénévoles pour la restauration de la mare de l’école de Saint-Paul-de-Varces

Laisser un commentaire

Vous avez envie de faire une action concrète pour la sauvegarde de la biodiversité ?

Sympetrum sanguin – Olivier Quris

Deux journées de chantier sont prévues [dates modifiées] le samedi 10 et le mercredi 14 novembre pour rénover la mare de l’école de Saint-Paul-de-Varces.

Au programme du samedi 10 novembre – de 9h à 16h* :
– enlèvement de l’ancienne bâche trouée
– préparation du terrain pour la pose de la nouvelle bâche : épierrage, creusement de tranchée
Matériel à prévoir : gants de travail, éventuellement une pioche ou une pelle.
Un repas partagé est prévu pour le midi : apportez vos spécialités !
Rendez-vous directement à l’école de Saint-Paul-de-Varces

Au programme du mercredi 14 novembre – de 9h à 16h* (en fonction de l’avancée du jour 1) :
– fin des travaux préparatoires
– pose de la nouvelle bâche
Matériel à prévoir : gants de travail, éventuellement une pioche ou une pelle, et votre pique-nique.
Rendez-vous directement à l’école de Saint-Paul-de-Varces

Cette action vous intéresse ?
N’hésitez pas à contacter directement le responsable du chantier, Olivier Quris – LPO Isère : olivier.quris@lpo.fr

* Les horaires sont à titre indicatif, vous pouvez évidemment venir quand vous le pouvez, en fonction de vos disponibilités ! Toute aide sera la bienvenue, qu’elle dure une heure ou plus 😉

Merci pour votre engagement !

Appel à bénévoles pour un chantier « mare » à Saint-Nazaire-les-Eymes

Laisser un commentaire

Les mercredis 3 et 10 octobre matins, un chantier « mare » aura lieu à Saint-Nazaire-les-Eymes.

Il s’agira de remettre en état une ancienne mare dans le parc des Écoutoux :

  • nettoyer les abords
  • enlever l’ancienne bâche
  • ajouter du géotextile
  • replacer la bâche
  • mettre en eau.

Bonne humeur et convivialité rythmeront ces matinées autour de la biodiversité !

Vous êtes intéressé-e-s pour nous accompagner ? Contactez Benjamin : u2b.isere@lpo.fr

Un grand merci à tous !

Nous avons besoin de bénévoles pour les événements de la rentrée

Laisser un commentaire
À la rentrée, la LPO participe à plusieurs événements afin de faire connaître l’association et faire découvrir nos activités de l’année à venir.
Dans ce cadre, nous avons besoin d’aide bénévole, que ce soit pour tenir un stand ou animer une sortie d’observation des oiseaux.
Il n’est absolument pas nécessaire d’être un-e ornithologue confirmé-e pour la tenue de stand ! Nous disposons d’assez de documentation pour répondre aux questions récurrentes du public.
Animer une sortie nécessite évidemment plus de connaissances, mais nous serions ravis de voir de nouveaux ornithologues se lancer dans la sensibilisation !
Voici les différents événements pour lesquels nous aurions besoin d’aide :

Festival de l’Albenc « L’avenir au naturel »
Samedi 1er et dimanche 2 septembre (10h-20h le samedi et 10h-19h le dimanche)
-> tenue de stand LPO et/ou sortie d’observation des oiseaux
Installation le vendredi 31 août entre 16h et 19h ou le samedi 1er septembre de 7h à 9h45

Journées européennes du patrimoine : les deux ans du site Nature Isère
Samedi 15 septembre de 14h à 18h au Muséum de Grenoble
-> tenue de stand LPO et/ou sortie d’observation des oiseaux avec saisie sur l’application Naturalist + sensibilisation à l’utilisation du site Nature Isère

Forum des associations de Grenoble
Samedi 22 septembre au palais des sports de 10h à 18h
-> tenue de stand LPO
Normalement, installation du stand soit le vendredi 21 en fin de journée, soit le samedi 22 avant 9h30.

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.
Si vous êtes motivés et disponibles pour l’un ou plusieurs de ces événements, contactez Clotilde : vie-associative.isere@lpo.fr
MERCI !

Bénévolat d’entreprise : Salesforce Grenoble donne de son temps à la LPO Isère

Laisser un commentaire

L’entreprise Salesforce (solutions Cloud de gestion de la relation client) consacre 1% du temps de ses employés à des actions philanthropiques.
Mardi 12 juin, c’est au profit de la LPO Isère qu’ils ont choisi d’œuvrer. Au programme : construction de nichoirs en kit pour accueillir rouge-queue, rouge-gorge et mésange.

Karine Drost

La LPO Isère a été contactée par des employés de l’entreprise Salesforce, qui souhaitaient donner de leur temps pour accomplir du bénévolat.
Quelle aubaine ! La LPO Isère a justement des besoins constants de nichoirs pour les nombreuses actions qu’elle met en place tout au long de l’année.
L’association a donc proposé à Salesforce de passer une demi-journée à construire des nichoirs en kit, qui seront ensuite montés et finalisés lors d’animations ou d’activités spécifiques.
Esprit d’équipe, travail manuel, finalité bénéfique pour la biodiversité… la richesse du projet proposé par la LPO Isère a immédiatement séduit l’entreprise Salesforce.

Ainsi, mardi 12 juin dès 8h30, une trentaine de salariés de l’entreprise – dont certains venus de San Francisco (siège de la compagnie) à l’occasion des 5 ans du site de Grenoble – entreprendront la construction de 100 à 150 nichoirs en kit pour rouge-queue, rouge-gorge, mésange bleue et mésange charbonnière.
Ils seront encadrés par des bénévoles, salariés et services civiques de la LPO Isère, tous très compétents en matière de bricolage.

La LPO Isère est ravie de cette collaboration et espère que d’autres entreprises proposeront à leurs employés de consacrer 1% de leur temps à du bénévolat… en faveur de la biodiversité et de la faune sauvage !

 

EDIT du 18 juin

150 nichoirs en kit ont été créés avec les équipes de Salesforce Grenoble !

murblanc.org

Ces kits seront montés, finalisés et installés par les grenoblois dans le cadre du budget participatif de la ville de Grenoble.

Voir toutes les photos de cette matinée (crédit photo : murblanc.org / Ilan Ginzburg)

Reportage : les coulisses de la campagne amphibiens !

Laisser un commentaire

Les migrations de 2018 en chiffres et en images

La campagne de protection des amphibiens, qui a commencé en février, dévoile ses premiers chiffres. Cette année, sept sites sont suivis, dont deux équipés d’un passage à petite faune (PPF) installé à Entre-Deux-Guiers en 2017 et à Charavines en 2015. Pour ces derniers, le travail consiste juste à comptabiliser et déterminer les espèces qui les empruntent durant la période de migration.

Pour le moment, on comptabilise 41 crapauds communs ayant emprunté le PPF à Charavines et 29 crapauds communs, 14 grenouilles rousses et 1 triton alpestre à celui d’Entre-Deux-Guiers ! Sachant que les relevés ont commencé il y a environ deux semaines, cela présage de belles suites !

Passage à petite faune, Charavines

Amplexus de crapauds communs mâle (au-dessus) et femelle, Entre-Deux-Guiers

Les chantiers d’installation de barrières de capture ont été réalisés lors de sorties avec des bénévoles ou avec des classes. Les sites, au bordures des routes, restent dangereux malgré la signalisation de la présence d’un chantier, car les voitures ne ralentissent pas pour autant! Parfois, il faut ignorer les klaxons et les remarques malvenues…
Cependant, cette proximité d’un axe de passage permet de répondre aux questions d’automobilistes, cyclistes et piétons qui s’arrêtent pour avoir des infos sur la campagne amphibiens et savoir s’ils peuvent venir un matin pour assister aux relevés. Un petit garçon en ballade avec ses grands-parents nous a avoué trouver les amphibiens « dégoûtants », mais il les adore maintenant !

Installation à Bilieu

J’ai eu l’occasion d’assister à une sortie destinée à constater l’efficacité des barrières. Malheureusement, le temps très froid et sec n’avait pas été propice à la migration des amphibiens durant la nuit. Nous avons pu faire traverser la route à seulement un crapaud commun et deux tritons alpestres (alors que parfois les seaux de récupération débordent!). Cette sortie fut très intéressante, autant du point de vue herpétologique, que de celui de l’aménagement du territoire. On se rend vite compte de la complexité du projet, ne serait-ce que par le fait que les crapauds communs, espèce passant une grande partie de sa vie sur la terre ferme, resteront seulement une quinzaine de jours dans la mare…
Cette campagne est également tributaire de la météo. Par exemple, aucun amphibien n’a entamé de migration durant une vague de froid qui a duré entre 10 et 12 jours en fonction des sites !

Bilan des migrations :
Moras : (852 amphibiens capturés) 537 grenouilles agiles, 245 crapauds communs, 70 tritons palmés (données datant d’une semaine, les 1000 individus sauvés ont été atteints le week-end du 17 mars).
Chirens : (474 amphibiens capturés) 288 crapaud communs, 116 grenouilles rousses, 14 grenouilles agiles, 39 triton alpestres, 15 tritons palmés, 1 triton crêté (femelle), 1 salamandre tachetée.
Bilieu : 196 crapauds communs.

Crapauds à Chirens

Salamandre tachetée, Chirens

Triton alpestre, Chirens

Le passage de la déneigeuse sur les routes des sites de Chirens et de La Combe-de-Lancey, dont je vais vous parler maintenant, cause bien des soucis ! Les amphibiens ne sont pas des victimes directes de cette neige repoussée dans les fossés, car ce sont des animaux à sang froid qui ont une adaptabilité au milieu très rapide. Leur métabolisme se ralentit face à des températures basses. En revanche, les barrières ont dû être rafistolées systématiquement…

Le site de Notre-Dame-de-l’Osier est sûrement le plus riche en espèces. On y retrouve 10 espèces sur les 14 présentes en Isère ! La migration y est très importante, notamment due au fait qu’elle regroupe les amphibiens dans une mare temporaire et par conséquent sans poissons (donc ayant un taux moindre de prédation).
Un passage à petite faune devrait être mis en place prochainement, étant donnée son importance dans le maintien de la biodiversité.
Voici les données du site : 840 crapauds communs, 10 pélodytes ponctués, 42 grenouilles rousses, 67 grenouilles agiles, 2 salamandre tachetées, 136 triton palmés, 67 tritons alpestres, 145 tritons crêtés (espèce très importante protégée au niveau européen). Le total est de 1354 amphibiens sauvés pour le moment, sachant que le sonneur à ventre jaune (présent sur le site) n’a pas encore entamé sa migration pré-nuptiale (qui commence entre mi et fin avril).

Installation à Notre-Dame-de-l’Osier

Pélodyte ponctué mâle, à Notre-Dame-de-l’Osier

Un site se détache des autres par le projet final : déplacer une population d’amphibiens d’une mare à l’autre ! En effet, une mare étant en cours de comblement, plusieurs mares de « remplacement » ont été creusées (du bon côté de la route !). L’opération de sauvetage consiste à placer les amphibiens migrants dans ces nouvelles mares.
Il est déroutant de voir les crapauds et les grenouilles être piégés dans les seaux à quelques dizaines de centimètres d’une mare accessible. Certaines espèces reviennent se reproduire dans leur mare de naissance et leur instinct les trahit rarement ! Les « nouvelles » mares étant en place depuis 4 ans, on constate cette année un grand nombre d’individus souhaitant y retourner pour se reproduire. Ces derniers sont les premiers amphibiens à être nés dans ces nouvelles mares (la maturité sexuelle des amphibiens étant en moyenne de trois ans).

Bilan de la Combe-de-Lancey : 3 crapauds communs, 2 grenouilles agiles, 172 grenouilles rousses, 8 tritons palmés et 8 tritons alpestres

Les nouvelles mares, Combe-de-Lancey

 

Clotilde Niemi, service civique « vie associative » à la LPO Isère