Archives par mot-clé : collision

Batirama met en lumière le phénomène de collision des oiseaux dans les vitres

Laisser un commentaire

Le journal Batirama, spécialisé dans l’information des professionnels du bâtiment et vendu à 10 000 exemplaires, a rebondi récemment sur les actions de sensibilisation de la LPO sur le phénomène de collision des oiseaux dans les vitres.

Les oiseaux ne sont pas capables de voir les surfaces en verre lorsqu’elles sont trop transparentes ou qu’elles réfléchissent l’environnement naturel (ciel ou végétation) et ils entrent donc en collision avec elles.

Huppe fasciée devant une fenêtre. Crédits : Fabrice Cahez

C’est un phénomène massif et mortel que les associations de protection des oiseaux ont identifié depuis de nombreuses années et qui tend à s’intensifier en raison de la recrudescence de l’utilisation du verre dans la construction et le mobilier urbain.

  • 15% des oiseaux blessés en centre de soin LPO le sont suite à une collision
  • En 2017, la LPO Île-de-France et 4 centres de soin ont traité 200 appels à ce sujet. C’est dire combien la LPO en traite à l’échelle de son réseau national qui s’étend dans 79 départements !
Trace laissée par la collision d’une tourterelle dans une vitre. Crédits : Henriette Bercot

Il existe des solutions à ce problème : travailler sur le degré de transparence et de réfléchissement du verre, utiliser du verre sérigraphié, coloré, sablé…

Vitre inoffensive pour les oiseaux. Crédits : Vogelwarte

L’article de Batirama explique ce phénomène de façon simple et précise, valorise les actions LPO et notamment la réunion du Club U2B du 5 décembre dernier au cours de laquelle ont eu lieu des débats animés sur ce thème entre des architectes, des constructeurs, un producteur de verre et les représentants de la LPO et de l’association suisse de protection des oiseaux : Vogelwarte.

 

Lire l’article

La Chronique du mercredi : L’Isère possédera bientôt des lignes électriques équipées de dispositifs de protection des oiseaux

Laisser un commentaire

Le 27 avril 2015, ERDF Alpes, le PNR de Chartreuse, le Parc National des Écrins, le Département de l’Isère et la LPO Isère se réunissaient dans le cadre de la tenue du deuxième comité de pilotage autour de la convention passée entre les partenaires (était excusé le PNR du Vercors).

Ce comité de pilotage était l’occasion de se réunir sur le site de St Christophe la Grotte en Savoie afin de pouvoir observer les dispositifs déjà mis en place (balises visuelles, tiges dissuasives, dispositifs isolants). Ce fut aussi un moment pour échanger avec les élus locaux et expliciter la démarche menée par les différents partenaires.

Le principal objectif de cette convention est de définir et de mettre en œuvre des actions afin de diminuer l’impact des réseaux électriques sur l’avifaune.

Cela se traduit par un travail d’étude pour identifier les espèces les plus vulnérables et les zones sensibles liées au réseau. C’est ce travail qu’a présenté, lors de ce deuxième comité de pilotage, Julia FLORIAN, chargée de mission « trame verte et bleue » à la LPO Isère.

En Isère, les premiers dispositifs de protection des oiseaux seront mis en place par ERDF sur les lignes et les poteaux déterminés par l’étude. Ces dispositifs seront installés à partir de la mi-juillet dans le Trièves.

De plus, cette convention vise à améliorer la gestion de la végétation sous les lignes électriques traversant les Espaces Naturels Sensibles et les sites protégés. Le Département de l’Isère se chargera donc de la coordination entre ERDF et les zones concernées. Cela dans le but de limiter au mieux l’impact de l’élagage sur la biodiversité.

Pour plus de détails, retrouvez le reportage de France 3 !

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/2015/04/28/en-savoie-erdf-securise-ses-lignes-electriques-dans-le-massif-de-la-charteuse-pour-la-protection-de-l-avifaune-713891.html