Archives par mot-clé : galliformes

Les 4 fantastiques ont besoin de vous !

Laisser un commentaire

Aidez-nous à faire connaître les galliformes de montagne, espèces emblématiques en danger !

Présentation du projet
Survivre à l’altitude, à la neige, à la prédation naturelle autant de contraintes auxquelles les galliformes de montagne – perdrix bartavelle, tétras lyre, gélinotte et lagopède – se sont formidablement adaptés.
Mais quand on bouscule les équilibres naturels, les espèces ne peuvent plus faire face. Leur survie est compromise et leur disparition annoncée, sauf si toutes les énergies se rassemblent.

La LPO Coordination Auvergne-Rhône-Alpes se mobilise pour la protection de ces espèces en danger encore chassées. La première étape : faire connaître ces espèces !


Origine du projet
L’appellation « galliformes de montagne » est utilisée pour deux groupes d’oiseaux très différents : les perdrix bartavelle et perdrix grises de montagne, sensibles au froid et qui préfèrent les milieux bien exposés et les grands tétras, tétras lyre, gélinottes des bois et lagopèdes alpins. Plumes doublées, pattes emplumées, capacité de digestion hors-normes, utilisation d’igloo dans la neige pour se préserver du froid, ces oiseaux sont des modèles d’adaptation au milieu hostile qu’est la montagne.

Ces espèces sont appelées espèces-proies et doivent se prémunir de l’appétit de nombreux prédateurs comme l’aigle royal ou le renard. En tant qu’espèces susceptibles d’être prédatées elles sont particulièrement sensibles au dérangement que peut provoquer tout intrus sur son territoire. Plutôt exigeantes en ce qui concerne leur habitat elles sont également impactées par les modifications de celui-ci (aménagements et réchauffement climatique). Par ailleurs, ces espèces sont toujours chassées…

La LPO souhaite intensifier son action de connaissance concernant ces espèces via des suivis spécifiques comme l’utilisation de la bioacoustique pour le tétras lyre (méthode qui permet d’identifier les mâles de tétras lyre lire à leur voix), et des inventaires des populations de galliformes. Mais également faire connaître ces espèces emblématiques de la montagne du plus grand nombre en réalisant des vidéos autour des bons gestes à adopter et en informant les pratiquants de leurs zones de présence. Dans le but de limiter notre impact sur ces espèces lors de nos sorties en montagne !

A quoi servira l’argent collecté ?
A financer les actions de sensibilisation autour de nos 4 Fantastiques, la première vidéo sur la plus menacée de ces espèces : le lagopède alpin !
Cet appel à don doit permettre de participer au financement d’une première vidéo de sensibilisation, coût estimé à environ 4000€.
Un petit court animé d’une minute environ à la rencontre d’une de nos stars des hauteurs qui nous parlera un peu d’elle, de ses caractéristiques, de son environnement et de son quotidien. Une « interview » réalisée au sommet (justement) par Gabrielle Sibieude avec l’aide et le soutien d’une équipe -de haut vol- composée de Marie-Paule de Thiersant, Émilien Maulavé et Adrien Lambert.

>> FAIRE UN DON <<

 

Création d’une mission Galliformes de montagne

Laisser un commentaire

Depuis la rentrée, la LPO Rhône-Alpes s’est engagée plus spécifiquement sur la thématique des galliformes de montagne, oiseaux patrimoniaux de nos espaces d’altitude.

20080506-tétras lyre

©Tétras lyre – Thomas Cugnod

Un poste de chargé de mission a été créé sur la thématique afin de préciser l’état de conservation de ces espèces sur l’ensemble du territoire national et les mesures de conservation adéquates à mettre en œuvre. Cela afin de répondre aux différentes menaces pesant sur ces espèces ou leurs habitats.

Le nouveau salarié de la LPO Rhône-Alpes est accueilli par la LPO Isère sur la totalité de sa mission, du fait de la pertinence géographique par rapport aux enjeux faunistiques.

Emilien Maulavé occupe ce poste en alternance avec sa deuxième année de master en Ingénierie en Écologie et Gestion de la Biodiversité à l’université de Montpellier. Ses missions le conduiront à réaliser également des suivis bio-acoustiques au printemps en partenariat avec le CNRS et à mettre en place un réseau d’observateurs naturalistes de ces espèces. En Isère, quatre des six espèces nationales sont présentes avec le Lagopède alpin, le Tétras-lyre, la Gélinotte des bois et la Perdrix bartavelle venez en apprendre plus lors de la conférence de mercredi soir, le 25 novembre à 19h, à la MNEI !gallif

« Passionné de nature et de montagnes, je désire, depuis des années participer à la protection des espèces et des milieux spécifiques à cet environnement sans cesse changeant. Aujourd’hui je suis ravi de pouvoir m’investir de manière concrète pour la protection de ces espèces emblématiques de nos massifs pourtant mises à mal par le changement climatique et certaines pressions d’origine anthropique.

Les galliformes de montagne se trouvent donc à la croisée de différentes thématiques dont la conciliation des différents usages de la montagne et les effets du changement climatique sur ces territoires qui me passionnent en tant que jeune écologue et Accompagnateur en montagne.

J’ai d’ores et déjà pu travailler sur la thématique du changement climatique en montagne lors d’un stage portant sur un projet international de suivi de la végétation alpine à long terme. Ce stage m’a permis de constater que nos massifs subissent des modifications plus importantes que le reste du territoire notamment en terme d’élévation des températures provoquant des modifications sensibles de leurs Faune et Flore.

P1050336

Si vous êtes intéressé(e) par ces espèces, que vous voulez découvrir ou connaissez déjà ; n’hésitez pas à me contacter à l’adresse galliformes.ra@lpo.fr ou au 04 76 51 51 34. »