Archives par mot-clé : guêpiers

ENS des Grandes îles : accès et consignes à respecter

Laisser un commentaire

Du fait de sa position géographique et des milieux présents, l’étang des Grandes Îles (appelé abusivement « étang Pacific ») et ses alentours concentrent plusieurs enjeux naturalistes, et notamment ornithologiques. Les enjeux de conservation et de valorisation portent en particulier sur les oiseaux : guêpier d’Europe, petit gravelot, ardéidés, migrateurs…


Maintenant intégré dans l’Espace naturel sensible du bois de la Bâtie et des milieux rivulaires associés, l’étang des Grandes Îles est géré par le Département, l’ONF et la LPO Isère. La gestion a pour objectif de maintenir et de développer les enjeux environnementaux identifiés, tout en intégrant les mesures compensatoires issues des travaux du SYMBHI sur l’Isère amont.

Actuellement, le site de l’étang des Grandes Îles est fermé au public (renaturation en cours et aucun aménagement d’accueil n’existe). Son ouverture est prévue au cours de l’année 2018.

Jouxtant l’étang des Grandes Îles, le site d’exploitation de granulats SOCAFI est en activité. Il s’agit d’un site industriel, privé, dont l’accès n’est pas autorisé.

Ainsi, dans le respect des animaux présents, des propriétés privées et des chantiers en cours, la LPO Isère vous demande explicitement de respecter les accès et cheminements actuellement autorisés pour cette année 2017, figurés dans le plan à télécharger ci-dessous.

Merci pour votre compréhension.

Pour tout renseignement, vous pouvez contacter Rémi Fonters à la LPO Isère :
conservation.isere@lpo.fr / 04 76 51 78 69

Télécharger le document et le plan du site

Aménagement d’une falaise à Guêpiers d’Europe et d’une plage à Petit gravelot

2 commentaires

La LPO Isère a organisé le 15 avril 2017 un grand chantier d’aménagement d’une falaise à Guêpiers d’Europe et d’une plage à Petit gravelot sur le site de l’Espace Naturel Sensible des Grandes Iles , situé sur la commune de Montbonnot Saint-Martin et dont l’association est gestionnaire.

Au total 22 bénévoles, encadrés par Laurent Majorel, ont participé à cette opération, qui permettra d’accueillir la plus grande colonie de guêpiers en Sud-Isère. Pas moins de 62 couples étaient présents l’année dernière ; alors que seulement une dizaine étaient recensés il y a 13 ans ! L’ENS est également un des rares sites de reproduction du Petit Gravelot dans notre département.

Une centaine de mètres de falaise et de plage ont ainsi été créés grâce au soutien du carrier Jean-Marie Fiorèse de SOCAFI, propriétaire du site qui fournit également les graviers pour construire les aménagements. Merci à celles et ceux qui se sont investis dans ce chantier en faveur de la biodiversité !

Photos : Laurent Majorel

© Le Dauphiné Libéré – 19 avril 2017