Archives par mot-clé : muséum

Présentation de la liste des statuts de conservation de la faune sauvage de l’Isère

Laisser un commentaire

Le mercredi 13 janvier à 19h à la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère, la LPO Isère vous présentera la 3ème liste des statuts de conservation de la faune sauvage de l’Isère anciennement nommée « liste rouge ».

En partenariat avec le Département de l’Isère et les autres acteurs de la protection de l’environnement en Isère, la LPO Isère a mené un travail collaboratif d’études et d’analyses sur 326 espèces vertébrées terrestres iséroises, réparties en 4 catégories (oiseaux, amphibiens, reptiles et mammifères), et classées dans les 8 différentes catégories « des listes rouges » de l’UICN (Union internationale pour la conservation de la nature) : allant de « préoccupation mineure » à « en danger critique de disparition ».

Cette liste est un outil d’alerte, de diagnostic et d’évaluation. Elle permet de connaître les espèces en danger et les menaces qui pèsent sur la biodiversité mais également les espèces pour lesquelles il y a de « bonnes nouvelles » grâce au travail en matière de préservation des milieux (Espaces Naturels Sensibles, réserves, trame verte bleu, passage à petites faunes, réintroduction…).

affiche présentation 13 janvier 2015-page001

(Re)découvrez la liste rouge de 2008 : http://isere.lpo.fr/2008/2eme-liste-rouge-de-la-faune-sauvage-de-lisere

Ce travail permet alors de mener des actions de protection et de conservation de la faune sauvage plus pertinente sur le territoire de l’Isère. La mise en perspective des statuts de conservation et leurs évolutions peuvent, par exemple, permettre de mesurer l’impact des changements climatiques, de la modification de milieux (diminution des zones humides, fragmentation des espaces, pression urbaine, etc). Lors de la réalisation d’aménagements, ces statuts servent également à déterminer les enjeux pour la biodiversité et à mettre en place des mesures compensatoires.

Le jeudi 3 décembre 2015 le Département, le Muséum et la LPO Isère avaient organisé une journée de travail réunissant les différents experts locaux afin de présenter, d’analyser et de valider la liste réalisée au préalable par la LPO Isère.

Les résultats de ces échanges ainsi que la méthodologie employée par la LPO Isère seront présentés publiquement le mercredi 13 janvier 2016.

Cet événement est primordial pour notre association puisqu’il représente l’essence même de nos actions : mieux connaître la biodiversité pour mieux la protéger.

Nous vous invitons à nous rejoindre pour cette soirée de présentation de cette liste fondatrice des actions de protection de la biodiversité en Isère. Rendez-vous mercredi 13 janvier à 19h à la MNEI (5 place Bir Hakeim, 38000 Grenoble) en salle Robert Beck !

Participez au SHOC (Suivi Hivernal des Oiseaux Communs)

Laisser un commentaire

Depuis l’hiver 2014-2015, le programme printanier STOC-EPS (suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple) revêt également son manteau d’hiver, sous la forme du SHOC, comprenez Suivi Hivernal des Oiseaux Communs.

© Raphaël Bussière - Mésange bleue
© Raphaël Bussière – Mésange bleue

Le SHOC consiste à recenser les populations d’oiseaux communs pendant la période hivernale. C’est un programme d’étude national piloté par le CRBPO du Muséum d’Histoire Naturelle. L’objectif du SHOC est de représenter les variations temporelles et géographiques des espèces d’oiseaux communs en hiver. Il permettra d’observer des tendances des populations d’oiseaux en hiver et de proposer des indicateurs – comme pour les oiseaux nicheurs – de confirmer des tendances observées et d’appuyer les travaux sur l’impact des changements globaux sur les oiseaux. Ce programme s’adresse aux personnes capables d’identifier à vue ou au cri la majorité des espèces d’oiseaux communs.

Il est basé sur des comptages d’oiseaux à partir de 10 transects (parcours) de 300 mètres le long desquels l’observateur se déplace, dans un carré de 2x2km tiré au sort (même grille que le protocole STOC-EPS). Une paire de jumelles peut être utilisée pour aider à la détermination.

Le transect est parcouru à pied, en marchant (environ 4km/heure). Deux passages sont réalisés entre le 1er décembre et le 15 février avec 3-4 semaines d’intervalle minimum entre les 2 passages et se font entre 10h et 15h.

SHOChorizontalRVB_1

Quelques précisions sur le protocole

Site
Le site de comptage est tiré au sort aléatoirement par l’équipe du CESCO au Muséum, dans un rayon de 10 km autour de la commune indiquée par l’observateur. Pour les observateurs qui suivent déjà d’un carré STOC au printemps,
il est conseillé de réaliser le programme SHOC en hiver sur le même carré.

Positionnement des transects

Positionnez à l’intérieur du carré 10 transects d’environ 300 mètres (min. 250 et max. 350 mètres). Les 10 transects doivent être placés bout à bout et traverser les habitats majoritaires du carré, sans chercher à échantillonner de façon exhaustive tous les milieux du carré). Idéalement, un transect doit traverser un habitat homogène (champ, village, bois ou prairie par exemple).

Méthode de relevé

À chaque passage les observateurs doivent indiquer différentes informations sur le bordereau :

– la date, le n° du carré, le n° du passage…

– la météo du jour et la présence de neige

Pour chaque transect :

– l’heure de début et de fin

– l’habitat principal

éventuellement un habitat secondaire

– l’abondance de chaque espèce vue et/ou entendue, en notant la classe de distance (0-25 mètres ; 25-100 mètres, > 100 mètres ; en survol)

Comme tous les programmes de suivi à grande échelle, les résultats seront d’autant plus fiables que le nombre de participants est important et que les observations sont répétées un grand nombre d’années.

Aussi, n’hésitez pas à prendre contact avec votre coordinateur départemental pour intégrer ce réseau d’observateurs. Si vous participez déjà au suivi STOC-EPS, vous pouvez également réaliser un suivi hivernal sur votre carré. Faîtes-le nous simplement savoir.

Contact :

Anaëlle Atamaniuk

etudes.bdd.isere@lpo.fr

Rentrez et retrouvez vos observation sur www.faune-isere.org

Pensez à la formation chants d’oiseaux !

Avec la LPO, apprenez, à reconnaître le chant des oiseaux

Laisser un commentaire

La LPO Isère offre à tous les publics un maximum de possibilités pour en savoir plus sur la biodiversité : conférences, sorties sur le terrain, voyages, ateliers et chantiers natures…mais afin de donner à chacun les outils pour comprendre son environnement proche, l’association propose de nombreuses formations, et parmi celles-ci, la formation à la «Connaissance des chants d’oiseaux».

20081227-Mesange-nonette_01

Un module de 10 séances en salle, de 2 heures chacune, est proposé
sur 2 années avec une progression qui permet d’intégrer et de reconnaître le chant d’une soixantaine d’oiseaux fréquentant notre région.

Des sorties sur le terrain et un livret d’aide viennent compléter cette formation.

Il s’agit ici d’apporter un savoir solide aux participants avec l’ambition de les voir s’en servir en véritables naturalistes et pourquoi pas renseigner la plate-forme participative  www.faune-isere.org grâce à leurs observations.

Deux séances de cours de perfectionnement, viennent compléter les cours débutants en abordant soit quelques espèces un peu moins communes, soit des productions sonores moins connues d’espèces communes (cris divers essentiellement).

En 2015, un groupe a déjà bénéficié d’une première année de formation et va débuter la seconde année, mais rien ne s’oppose à la participation de nouveaux candidats à cet apprentissage. Une séance de « mise à niveau » est donc programmée.
G34_Nuthatch-and-Blue-Tit_-James-West-1024x6832
Nous vous attendons donc nombreux pour cette séance de rattrapage prévue pour les nouveaux participants, le mardi 1er décembre 2015, salle Robert Beck à la Maison de la Nature et de l’Environnement de l’Isère à 19h.

Dates des séances débutants: 15 décembre 2015/19 janvier/16 février/8 et 29 mars 2015; ces 5 séances se dérouleront dans la salle de conférence du Muséum de Grenoble, à 19h, à côté de la MNEI.

Les deux séances de perfectionnement se dérouleront les mardis 24 novembre 2015 et 23 février 2016 au Muséum de Grenoble à 19h. La séance du 23 février sera conçue comme une préparation à un voyage en Camargue avec une révision des espèces de là-bas moins connues en Isère.

L’inscription est obligatoire par courriel : isere@lpo.fr ou au 04 76 51 78 03.

Crédits photos : Denis Simonin, LPO France

Venez découvrir le monde de la « Nature en ville » avec le Muséum de Grenoble et la LPO Isère

Laisser un commentaire

conf1_museumA partir du 28 octobre 2015 le Muséum de Grenoble et la LPO Isère vous invitent à un nouveau cycle de conférence sur le thème de la « Nature en ville ». Tous les derniers mercredis de chaque mois (sauf exception), des spécialistes du sujet sont réunis pour discuter de la place de la nature en milieu urbain. Ateliers et sorties tout public viendront animer et compléter ces temps de conférences à partir du mois de janvier.

Rendez-vous :

–  (à partir de janvier ) à 16h à la salle d’animations pour les ateliers
– (à partir de janvier ) à 16h devant Eulalie (L’éléphant) pour le départ des sorties

– à 19h à l’auditorium du Muséum, entrée côté rectorat, pour les conférences

Programme  du cycle de conférence :

– Mercredi 28 octobre 2015 : Biodiversité en ville…Comment ? Pourquoi ? – avec Marc BARRA, écologue à Natureparif qui a notamment rédigé le guide « Bâtir en favorisant la biodiversité »

– Mercredi 9 décembre 2015 : Quelle relation entre l’homme et la nature en ville ?
– Mercredi 27 janvier 2016 : Quelle nature en ville ?
– Mercredi 24 février 2016 : Construire et gérer la ville avec la biodiversité
– Mercredi 30 mars 2016 : Jardinage écologique : comment réussir à la ville et au jardin
– Mercredi 27 avril 2016 : Impliquer les habitants dans les sciences participatives

titre museum 2012 copie

LPO-1024x452

Conférence : Premières rencontres du STOC en Isère, le 22 avril 2015

Laisser un commentaire

Le Suivi Temporel des Oiseaux Communs (STOC) est un programme national piloté par le Muséum d’Histoire Naturelle.mesange_22_avril

Ce programme vise à mesurer la tendance d’évolution des populations d’oiseaux communs à partir d’un protocole simple consistant à suivre différents sites choisis au hasard, chaque année aux mêmes dates et avec la même technique.

Il se décline en deux composantes selon la technique retenue : le baguage ou les points d’écoute.

Le suivi temporel des oiseaux communs par échantillonnage ponctuel simple (STOC EPS) est coordonné par l’unité mixte de recherche CNRS-MNHN. Il existe depuis 1989 et s’appuie sur des ornithologues volontaires, qui participent à des suivis standardisés des populations nicheuses d’oiseaux communs.

La LPO Isère, soutenue par le Conseil départemental de l’Isère, a souhaité développer ce programme dans le département, pour mieux cerner les évolutions de l’avifaune départementale en comparaison avec les tendances d’évolution nationales mais aussi de celles enregistrées à l’échelle régionale.

Depuis 2001, les ornithologues isérois participent à ce programme, chaque année entre avril et mai. Il est temps, 14 ans après, de présenter les résultats de ce suivi à l’échelle du département.

Vous êtes donc conviés aux premières rencontres du STOC en Isère, le mercredi 22 avril 2015 à 18h (MNEI, salle Robert Beck), animées par Rémi Fonters et Gérard Goujon.

Cette conférence sera l’occasion de présenter les résultats du STOC et de présenter le nouveau module de saisie du STOC sur Faune-Isère.

Pour vous former à la reconnaissance des chants d’oiseaux, une seule formation possible, La Petite Université du Piaf !

 

logo CGI-2009-QUADRI-filet-blancwwwisere-bleu-3LPO