Archives par mot-clé : oiseaux

Alerte grand froid : comment aider les oiseaux en hiver ?

Laisser un commentaire

Pour aider les oiseaux à faire face à cette période difficile, la LPO vous livre ses conseils.

Mésange charbonnière – Crédit photo : David Allemand

Le nourrissage des oiseaux des jardins est une activité répandue en hiver, toutefois, certaines règles sont à respecter.

Quand nourrir les oiseaux ?

La LPO préconise un nourrissage seulement durant la mauvaise saison, en période de froid prolongé. Le nourrissage peut globalement être pratiqué de la mi-novembre à fin mars. Il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux au printemps et en été car beaucoup d’entre eux deviennent insectivores à cette saison et cela peut créer une relation de dépendance vis-à-vis des jeunes oiseaux nés dans l’année qui doivent apprendre à se nourrir par eux-mêmes.

Où placer les mangeoires et les abreuvoirs ?

Nous vous conseillons de les placer au centre du jardin, dans un endroit dégagé, éloigné des murs, buissons et branches latérales afin d’éviter l’accès aux prédateurs.

Astuce : placez les mangeoires de manière à ce qu’elles soient visibles depuis une fenêtre afin de pourvoir profiter du spectacle !

Le nourrissage des oiseaux en hiver engendre des rassemblements d’oiseaux, parfois conséquents. Afin d’éviter la propagation de maladies chez les oiseaux, nous vous conseillons de disperser vos mangeoires : les types de mangeoires sont nombreux (à poser, à suspendre, sur pieds avec système de plateau, de distributeur…), n’hésitez pas à mélanger les genres. Consultez les mangeoires et abreuvoirs disponibles à la Boutique LPO. Et pour une hygiène irréprochable, pensez à nettoyer régulièrement les abreuvoirs.

Quelle nourriture donner aux oiseaux ?

Les oiseaux étant des animaux à sang chaud, il n’est pas conseillé de leur donner trop de graisse animale (lard, suif, saindoux…). Privilégiez plutôt les graisses d’origine végétale, si possible à base d’huile de colza.

Attention, ne donnez jamais de lait aux oiseaux : ils ne peuvent pas le digérer et celui-ci peut être responsable de troubles digestifs mortels. Seuls les dérivés laitiers cuits, tels que le fromage, peuvent être donnés en très petite quantité.

Les mélanges de graines très bon marché composés de pois, de lentilles et de riz doivent aussi être évités ainsi que les biscuits pour animaux domestiques.

Les meilleurs aliments

  • Mélanges de graines : le mélange optimal étant composé d’1/3 de tournesol noir, de cacahuètes et de maïs concassé ;
  • Pain de graisse végétale simple ;
  • Pain de graisse végétale mélangé avec des graines, fruits rouges ou insectes ;
  • Graines de tournesol (non grillées et non salées), si possible non striées, les graines noires sont meilleures et plus riches en lipides ;
  • Cacahuètes (non grillées et non salées) ;
  • Amandes, noix, noisettes et maïs concassés (non grillées et non salées) ;
  • Petites graines de millet ou d’avoine ;
  • Fruits décomposés (pomme, poire flétrie, raisin).

Découvrez toute une gamme d’alimentation adaptée aux oiseaux sauvages sur la Boutique LPO.

Si vous voulez participer au quotidien à la préservation de la vie sauvage sur votre terrain (jardin, cour, terrasse, balcon…) et agir en faveur de la biodiversité en adoptant chez vous des gestes écocitoyens, vous pouvez rejoindre notre réseau de Refuges LPO.

En vous inscrivant au programme Refuges LPO, vous bénéficiez de nombreux conseils techniques sur la connaissance des hôtes de votre Refuge, sur les aménagements à entreprendre dans votre jardin ou sur votre balcon mais aussi d’un suivi personnalisé par un spécialiste de la faune et de la flore sauvage.

Plus d’informations

Consultez le catalogue en ligne de la Boutique LPO

En savoir plus sur le programme Refuge LPO

 

Source : LPO France

Suivi de la migration des oiseaux au col de l’Escrinet

Laisser un commentaire

Depuis 1982, les naturalistes salariés et bénévoles présents sur le col de l’Escrinet étudient et dénombrent les oiseaux migrateurs. Ils assurent aussi une veille active et inlassable contre le braconnage des pigeons ramiers.

Les dates pour le suivi de cette année sont fixées du 18 février au 22 avril 2018.

Guy Etellin

Objectif scientifique
Le Col de l’Escrinet est un des sites de la région le mieux suivi et pour lequel nous avons maintenant accumulé un jeu de données important.
Il est fondamental de poursuivre les comptages afin de continuer ce travail de connaissance scientifique.

Objectif militant
C’est un site de suivi emblématique d’un combat pour la protection des oiseaux. Depuis de nombreuses années, nous assurons une veille inlassable contre le braconnage des pigeons ramiers. Ce combat n’est jamais gagné, il est de notre devoir de continuer d’être vigilants et présents pour assurer la protection des oiseaux migrateurs.

Objectif de sensibilisation, d’éducation et de formation
Le site et le suivi de la migration sont de plus en plus connus. De nombreux visiteurs viennent nous rencontrer. Pour nous, c’est l’occasion de les sensibiliser à la protection des oiseaux et plus particulièrement des oiseaux migrateurs qui défient les frontières.

Grâce à votre soutien, nous pouvons continuer notre travail d’analyse scientifique, de protection des oiseaux, de sensibilisation, d’éducation et de formation, et nous pouvons aussi continuer notre investissement militant.

Vous êtes aussi toutes et tous invités à venir observer la migration durant cette période et plus particulièrement les 24 et 25 mars pour les Journées Tête en l’Air.

Téléchargez la plaquette de présentation et soutenez la LPO Auvergne-Rhône-Alpes pour l’étude et la protection des oiseaux migrateurs !

Suite aux actes de vandalisme de ce weekend sur le site, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes a encore plus besoin de votre aide !
Un don ou une aide bénévole sont les bienvenus… et si vous avez des bras, des planches, et des vis… c ‘est encore mieux !

 

Des tutos pour les ornithos… mais pas que ! #6

Laisser un commentaire

Aujourd’hui, une nouvelle vidéo a été mise en ligne !

Vous y apprendrez comment consulter et exporter vos données sur les sites VisioNature.

Bon visionnage et à très vite !

 

 

VisioNature est un outil développé avec la collaboration du réseau LPO. Grâce aux technologies Internet, débutants, amateurs et professionnels naturalistes peuvent partager en temps réel leurs découvertes et ainsi améliorer la connaissance et la protection de la faune. En fonction du lieu de saisie des données, chaque contributeur accède à une plateforme géographique spécifique : faune-isere.org, faune-paca.org, faune-aquitaine.org, faune-vendee.org

Vous souhaitez contribuer aux sites VisioNature mais vous avez quelques difficultés à prendre en main ces plateformes collaboratives ?

Pas d’inquiétude ! Nous mettons à votre disposition des vidéos tutorielles qui vous expliquent en détails comment utiliser au mieux les plateformes et ajouter vos données naturalistes de façon efficace et optimisée.

Vidéo : ce week-end, comptez les oiseaux de votre jardin !

Laisser un commentaire

Ce week-end, la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) vous proposent de consacrer une heure de votre temps à observer les oiseaux présents dans votre jardin et à les recenser grâce au site internet www.oiseauxdesjardins.fr.
Peu importe vos connaissances des oiseaux, que vous habitiez en ville ou à la campagne, vous pouvez participer à cette action !

Pour l’occasion, la LPO Isère a réalisé une vidéo avec une école élémentaire de Grenoble (en ligne sur la chaîne YouTube de la LPO Isère). La preuve que tout un chacun peut participer à ce comptage à condition d’être patient et bon observateur !

 

Comment participer au comptage ?

  • Choisir un jour d’observation, samedi 27 ou dimanche 28 janvier, et un créneau d’1h, idéalement en fin de matinée ou début d’après-midi, lorsque les températures sont un peu plus chaudes.
  • Trouver un lieu d’observation, un jardin ou un balcon, à la ville ou en campagne. Un parc public peut également servir de lieu d’observation.
  • Compter et noter durant 1 heure tous les oiseaux qui visitent le jardin.
  • Transmettre les données sur le site de l’observatoire des oiseaux des jardins : www.oiseauxdesjardins.fr

Pour une meilleure prise en main de la plateforme de saisie, une vidéo tutorielle est en ligne sur la chaîne YouTube de la LPO Isère.

Rendez-vous ce week-end pour le grand comptage « oiseaux des jardins » ! Soyez curieux, soyez heureux !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les oiseaux de nos jardins : découvrez, observez et comptez les oiseaux que votre jardin accueille

Laisser un commentaire

Pour la 6ème année consécutive, la LPO et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) vous proposent de consacrer une heure de votre temps à observer les oiseaux présents dans votre jardin et à les recenser grâce au site internet www.oiseauxdesjardins.fr.
Cette année, le grand comptage national se déroulera le samedi 27 et le dimanche 28 janvier 2018.
Peu importe vos connaissances des oiseaux, que vous habitiez en ville ou à la campagne, vous pouvez participer à cette action !

Votre jardin, une terre d’accueil
Vous vous en doutez peut-être, ou pas, mais votre jardin accueille chaque jour une biodiversité riche. En hiver, la petite faune fait de votre balcon ou de vos espaces verts de véritables refuges, pour peu que vous sachiez l’accueillir. On observe par exemple de nombreuses espèces d’oiseaux qui viennent se nourrir aux mangeoires lorsque la nourriture se fait rare.

Comment participer au week-end comptage « oiseaux des jardins » ?
Dans votre jardin ou dans un parc public, il vous suffit pendant 1 heure le samedi 27 ou le dimanche 28 janvier 2018 de compter les oiseaux que vous observez. Si vous souhaitez observer de nombreux oiseaux, privilégiez la fin de matinée, vous y verrez certainement plus d’animaux car la température sera plus agréable pour nos amis à plumes.

Le principe est simple : identifiez les espèces que vous voyez et recensez-les sur le site www.oiseauxdesjardins.fr !
Attention, ne comptez que les oiseaux qui fréquentent votre jardin, et non ceux qui ne font que le survoler. De plus, notez le nombre maximal d’oiseaux de la même espèce vus en même temps (si vous observez successivement 2 mésanges bleues, puis 3,
puis 1, ne notez que 3 mésanges bleues et non 6 (2+3+1)).

Pour connaître en détails la démarche à suivre, une vidéo tutorielle est disponible sur la chaîne YouTube de la LPO Isère.

Vous avez peur de confondre ou de ne pas reconnaître certaines espèces ? Pas d’inquiétude, le site www.oiseauxdesjardins.fr met en ligne une multitude de fiches descriptives qui vous permettront de ne pas faire d’erreurs.

Pourquoi participer ?
Les observations que vous transmettez permettent d’aider à la connaissance des espèces d’oiseaux dits « communs ».
En plus, vous aurez l’opportunité de découvrir les oiseaux et autres petits animaux qui peuplent votre jardin et toute la biodiversité qui y est installée.

Les comptages réguliers sont les bienvenus !
Deux grands week-end de comptage « oiseaux des jardins » sont organisés à l’échelle nationale en hiver (fin janvier, pour connaître les oiseaux hivernants) et au printemps (fin mai, pour les oiseaux nicheurs). En revanche, si vous souhaitez compter les oiseaux que vous trouvez dans votre jardin toute l’année, n’hésitez pas à enrichir régulièrement le site www.oiseauxdesjardins.fr !

Nous vous donnons donc rendez-vous les 27 et 28 janvier 2018 pour le grand comptage « oiseaux des jardins » !
Soyez curieux, soyez heureux !

Batirama met en lumière le phénomène de collision des oiseaux dans les vitres

Laisser un commentaire

Le journal Batirama, spécialisé dans l’information des professionnels du bâtiment et vendu à 10 000 exemplaires, a rebondi récemment sur les actions de sensibilisation de la LPO sur le phénomène de collision des oiseaux dans les vitres.

Les oiseaux ne sont pas capables de voir les surfaces en verre lorsqu’elles sont trop transparentes ou qu’elles réfléchissent l’environnement naturel (ciel ou végétation) et ils entrent donc en collision avec elles.

Huppe fasciée devant une fenêtre. Crédits : Fabrice Cahez

C’est un phénomène massif et mortel que les associations de protection des oiseaux ont identifié depuis de nombreuses années et qui tend à s’intensifier en raison de la recrudescence de l’utilisation du verre dans la construction et le mobilier urbain.

  • 15% des oiseaux blessés en centre de soin LPO le sont suite à une collision
  • En 2017, la LPO Île-de-France et 4 centres de soin ont traité 200 appels à ce sujet. C’est dire combien la LPO en traite à l’échelle de son réseau national qui s’étend dans 79 départements !
Trace laissée par la collision d’une tourterelle dans une vitre. Crédits : Henriette Bercot

Il existe des solutions à ce problème : travailler sur le degré de transparence et de réfléchissement du verre, utiliser du verre sérigraphié, coloré, sablé…

Vitre inoffensive pour les oiseaux. Crédits : Vogelwarte

L’article de Batirama explique ce phénomène de façon simple et précise, valorise les actions LPO et notamment la réunion du Club U2B du 5 décembre dernier au cours de laquelle ont eu lieu des débats animés sur ce thème entre des architectes, des constructeurs, un producteur de verre et les représentants de la LPO et de l’association suisse de protection des oiseaux : Vogelwarte.

 

Lire l’article

Les 4 fantastiques ont besoin de vous !

Laisser un commentaire

Aidez-nous à faire connaître les galliformes de montagne, espèces emblématiques en danger !

Présentation du projet
Survivre à l’altitude, à la neige, à la prédation naturelle autant de contraintes auxquelles les galliformes de montagne – perdrix bartavelle, tétras lyre, gélinotte et lagopède – se sont formidablement adaptés.
Mais quand on bouscule les équilibres naturels, les espèces ne peuvent plus faire face. Leur survie est compromise et leur disparition annoncée, sauf si toutes les énergies se rassemblent.

La LPO Coordination Auvergne-Rhône-Alpes se mobilise pour la protection de ces espèces en danger encore chassées. La première étape : faire connaître ces espèces !


Origine du projet
L’appellation « galliformes de montagne » est utilisée pour deux groupes d’oiseaux très différents : les perdrix bartavelle et perdrix grises de montagne, sensibles au froid et qui préfèrent les milieux bien exposés et les grands tétras, tétras lyre, gélinottes des bois et lagopèdes alpins. Plumes doublées, pattes emplumées, capacité de digestion hors-normes, utilisation d’igloo dans la neige pour se préserver du froid, ces oiseaux sont des modèles d’adaptation au milieu hostile qu’est la montagne.

Ces espèces sont appelées espèces-proies et doivent se prémunir de l’appétit de nombreux prédateurs comme l’aigle royal ou le renard. En tant qu’espèces susceptibles d’être prédatées elles sont particulièrement sensibles au dérangement que peut provoquer tout intrus sur son territoire. Plutôt exigeantes en ce qui concerne leur habitat elles sont également impactées par les modifications de celui-ci (aménagements et réchauffement climatique). Par ailleurs, ces espèces sont toujours chassées…

La LPO souhaite intensifier son action de connaissance concernant ces espèces via des suivis spécifiques comme l’utilisation de la bioacoustique pour le tétras lyre (méthode qui permet d’identifier les mâles de tétras lyre lire à leur voix), et des inventaires des populations de galliformes. Mais également faire connaître ces espèces emblématiques de la montagne du plus grand nombre en réalisant des vidéos autour des bons gestes à adopter et en informant les pratiquants de leurs zones de présence. Dans le but de limiter notre impact sur ces espèces lors de nos sorties en montagne !

A quoi servira l’argent collecté ?
A financer les actions de sensibilisation autour de nos 4 Fantastiques, la première vidéo sur la plus menacée de ces espèces : le lagopède alpin !
Cet appel à don doit permettre de participer au financement d’une première vidéo de sensibilisation, coût estimé à environ 4000€.
Un petit court animé d’une minute environ à la rencontre d’une de nos stars des hauteurs qui nous parlera un peu d’elle, de ses caractéristiques, de son environnement et de son quotidien. Une « interview » réalisée au sommet (justement) par Gabrielle Sibieude avec l’aide et le soutien d’une équipe -de haut vol- composée de Marie-Paule de Thiersant, Émilien Maulavé et Adrien Lambert.

>> FAIRE UN DON <<

 

Les petites chouettes de montagnes : devenez incollables !

Laisser un commentaire

Grâce à cette présentation détaillée des petites chouettes de montagnes, qui s’oriente principalement sur la chouette Chevêchette et la chouette de Tengmalm, découvrez ou re-découvrez ces oiseaux discrets qui vivent dans nos montagnes.

La présentation a été faite par Géraldine Le Duc, bénévole LPO, membre du Conseil d’Administration et coordinatrice espèces sur les petites chouettes de montagne.

>> Accéder à la présentation <<

 

Sortie nature : Les oiseaux d’automne et le coucher des faucons

Laisser un commentaire

En cette saison très colorée, qu’est l’automne, la LPO Isère vous propose une sortie nature le mercredi 22 novembre 2017 au parc Paul Mistral de 17 à 19h.

Crédit photo: Christian Aussaguel

Jean-Marc Coquelet, coordinateur de cette sortie vous propose de l’accompagner afin d’observer les oiseaux d’automne et le coucher des faucons autour d’un moment convivial.

Rendez-vous à 16h45 devant la MNEI.

Plus d’informations: jean-marc.coquelet@grenoble.fr

Ensemble observons le beau spectacle automnal.

Commandez vos graines de tournesol

5 commentaires

Comme chaque année, la LPO Isère vous offre la possibilité d’acheter des sacs de graines de tournesol. En accord avec la démarche Refuges LPO, nous invitons nos adhérents à proposer de la nourriture aux oiseaux en hiver, lorsque ces derniers souffrent du froid et du manque de nourriture. Nous rappelons que certains aliments comme le pain ou le lait sont très nocifs pour les oiseaux.

Crédit photo: Jacques Prévost

L’hiver est une période de l’année difficile à passer pour les oiseaux. Vous pouvez les aider en leur donnant régulièrement des graines, des fruits, un peu d’eau.

————————————————————

Une nouvelle vente de sacs de graines de tournesol est organisée le dimanche 17 décembre à partir de 16h.
Passez vos commandes en envoyant un message à presidence.lpo.rhonealpes@gmail.com

Le sac de 15kg est au prix de 25€, à payer sur place, chez Erige et Marie-Paule de Thiersant – 49 chemin des Combes – 38760 St Paul de Varces

Profitez en plus à 16h de la projection sur place du film sur l’aigle royal : « Vertige d’une rencontre » de Jean Michel Bertrand.

————————————————————

 

Vous pouvez dès à présent commandez vos sacs de graines de tournesol « bio » au prix de 25€ le sac de 15Kg, en remplissant le tableau ci-dessous :

https://framaforms.org/commande-graines-de-tournesol-1505197680

Le paiement se fait sur place à l’enlèvement des sacs de graines.

Les sacs seront distribués le 19 novembre 2017

entre 16H et 19H à St Paul de Varces – 49 chemin des Combes

chez Marie-Paule et Erige de Thiersant

Si nécessaire demandez le plan à la LPO Isère pour vous y rendre.

Pour plus de renseignements : Marie-Paule de Thiersant 06 77 05 72 64

Crédit photo: Jacques Prévost