Archives par mot-clé : sortie

À la recherche de la Tarente de Maurétanie

Laisser un commentaire

Sortie nocturne Tarente de Maurétanie

Vendredi 3 août 21h-23h

Venez nombreux à la recherche de la Tarente de Maurétanie dans Grenoble. Ce petit lézard inoffensif, de la famille des geckos et aux affinités méditerranéennes, n’est connu qu’en milieu urbain en dehors de son aire de répartition. Cette espèce a été observée pour la première fois dans la ville en 1995, arrivée via les transports routiers ou ferroviaire. Depuis, une petite population s’est installée à Grenoble.

La LPO Isère vous invite à une sortie nocturne pour nous aider à préciser son aire de répartition. Le but est de parcourir les rues de Grenoble, dans des zones ciblées, encadré par un membre de l’équipe de la LPO. La tarente étant discrète et grimpant aisément sur les murs, il faudra être très attentif. Armez-vous de vos yeux !

Si vous voulez nous rejoindre ou avoir plus d’informations sur la sortie, contactez la LPO par mail à isere@lpo.fr ou par téléphone au 04 76 51 78 03.

>> télécharger le document détaillé

Dimanche 1er juillet : fête de la montagne sauvage

Laisser un commentaire

Associations de protection de la nature, clubs de montagne et commune de Chamrousse organisent une journée d’activités et de rencontres, le dimanche 1er juillet prochain, au Lac Achard et ses environs.
Une occasion de découvrir ou redécouvrir ce bel espace de liberté et de respiration, en famille, entre amis ou en solo !

Situé tout près de Grenoble, au sud de la chaîne de Belledonne, sur la commune de Chamrousse, le Lac Achard offre un cadre de choix pour célébrer la beauté d’une montagne préservée et accessible.
Cet écrin d’eau et de verdure est le lieu idéal pour apprendre à connaître la montagne sauvage, des alpages jusqu’aux hautes altitudes, avec sa force et sa fragilité, ses règles et sa diversité.

Le matin, la LPO Isère proposera une balade à la découverte des oiseaux. Rendez-vous à 8h30 à Chamrousse 1700 au bout de la route de Bachat-Bouloud. Les participants auront donc la chance, tout en montant jusqu’au Lac Achard, d’écouter et d’observer les oiseaux locaux et la faune environnante.

Programme complet de la journée : cliquez ici

Une sortie « vélo-ornitho » pour observer les oiseaux de Grenoble

Laisser un commentaire

Observer les oiseaux, et pourquoi pas sur un vélo ?

C’est l’idée qu’a proposé l’ADTC -Se déplacer autrement- et la LPO Isère aux habitants de Grenoble.

Mercredi 6 juin, de 17h à 19h et dans le cadre de l’événement « Faites du vélo » organisé par la Métropole de Grenoble, les deux associations ont animé une sortie dans Grenoble, à vélo, à la recherche des oiseaux de la ville.

Encadrés par deux professionnels (un ornithologue et un éducateur vélo), les dix participants à cette sortie ont ainsi pu observer :

  • des martinets
  • des hirondelles de fenêtre et des hirondelles rustiques (et leurs nids !)
  • un milan noir volant au-dessus de Grenoble
  • des fauvettes à tête noire (plus faciles à entendre qu’à voir…)
  • des pinsons des arbres
  • une mésange charbonnière
  • un canard colvert
  • un faucon crécerelle nichant dans la basilique du Sacré-Cœur
  • des merles noirs
  • une bergeronnette grise

  • des pigeons domestiques et ramiers
  • des moineaux domestiques
  • un faucon pèlerin, au loin…
  • et bien d’autres !

Cette sortie, riche en découvertes, a notamment permis de sensibiliser les participants à la problématique du déclin de la biodiversité et des oiseaux aujourd’hui dits « communs ».

Adrien Lambert, qui accompagnait cette sortie pour la LPO Isère, a rappelé qu’une enquête était en cours à Grenoble pour recenser les martinets nicheurs afin de connaître les lieux de nidification et le nombre d’individus de cette espèce (opération recevant le soutien de la ville de Grenoble et réalisée en partenariat avec la ville d’Oxford et la RSPB).

Observer les faucons crécerelles à Grenoble

Laisser un commentaire

Mercredi dernier, une petite équipe, accompagnée de Jean-Marc Coquelet, s’est aventurée dans les rues de Grenoble à la recherche de faucons crécerelles. Un peu de temps s’est écoulé avant que nous puissions en apercevoir un, mais les informations dont nous avons bénéficié ce jour-là nous permettront d’être plus attentifs quotidiennement.

Le faucon crécerelle se nourrit de souris, mulots, campagnols, jeunes rats, insectes, et parfois de grenouilles et de vers, ce qui fait de lui un auxiliaire précieux de l’agriculteur. Cependant, l’intensification constante de l’agriculture supprime les prairies diversifiées qu’il affectionne pour chasser, mettant cette espèce en péril.

© Alain Gagne

En ville, le faucon crécerelle s’adapte et chasse plutôt certains oiseaux, des lézards, et bien évidemment les souris et les jeunes rats!

Une prochaine sortie est organisée mercredi 30 mai, le rendez-vous est fixé à 17h à la MNEI (5 place Bir Hakeim à Grenoble).

 

Clotilde Niemi

Sortie nature : traces, indices de mammifères et relève de pièges photos

Laisser un commentaire

Partez à la recherche des traces et indices et relevez les pièges-photos pour découvrir les mammifères qui se cachent dans la nature !

© Thomas Cugnod

Deux sorties sont organisées avec William Tachon : le 27 janvier après-midi à Saint-Paul-d’Izeaux et le 24 février matin à Brion.

L’idée est de prospecter, dans le cadre de l’atlas des mammifères RA, quelques lieux dits des 2 communes à la recherche de mammifères.

Plusieurs groupes pourront être créés s’il y a beaucoup d’inscrits.

 

Maximum 10 personnes, sorties réservées aux adhérents LPO.
Inscriptions : isere@lpo.fr

Visite des Terres Froides autour de l’aéroport de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs

2 commentaires

Plusieurs lundis dans l’année partez à la découverte de la biodiversité des plaines et collines de l’Isère ! Prochain rendez-vous : à partir du 9 janvier !

GZ9U0500

Heure et lieu du rendez-vous :

  • 14h pour finir à la nuit tombée
  • Si le nombre de personnes inscrites est inférieur à 7, il n’y aura pas de frais de covoiturage. Au delà de ce nombre, frais de covoiturage pour véhicule supplémentaire.
  • Le lieu de rendez-vous vous sera communiqué une fois votre inscription validée. Parking sur place gratuit.

Matériel à prévoir :

  • chaussures de marche,
  • jumelles,
  • livres d’identification
  • et vêtements suivant les conditions météo.

Précisions particulières :

  • Principale destination : plaines des Terres Froides, Aéroport de Grenoble Saint-Geoirs mais aussi d’autres destinations suivant conditions et actualités.
  • Objectif : observation de la nature mais particulièrement les oiseaux, mammifères et reptiles et amphibiens objets de nos statuts.
  • On peut être débutant.

Les inscriptions sont obligatoires auprès du secrétariat par mail : isere@lpo.fr ou par téléphone au 04 76 51 78 03 tous les jours à partir de 14h.

Vous recevrez un mail  dès que la sortie est validée et au plus tard le dimanche soir par l’encadrant, Erige de Thiersant.

Que faire avec la LPO Isère ce week-end ?

Laisser un commentaire

Les beaux jours reviennent c’est l’occasion de découvrir la nature près de chez vous. Pour ce week-end la LPO Isère vous propose de nombreuses activités, diverses et variées.

Samedi 2 avril

« Comment aménager son Refuge LPO », par Gérard Capelli : Conseils et mises en place d’aménagement favorables à la faune dans les jardins, les parcs. Rendez-vous à 14h devant le Château Borel du parc Karl Marx de Fontaine.

GrandDuc©ChristianAussaguel_LPOFrance
Hibou grand duc-Christian Aussaguel/LPOFrance

Sortie « C’est chouette de jour comme de nuit », partez à la découverte des oiseaux diurnes et nocturnes du bois des Vouillants. De 17h30 à 21h30.

Randonnée douce accessible au plus grand nombre. Inscriptions obligatoires.

Attention ! Nombre de places limité pour le bon déroulement de la sortie.

« 3ème nuit de la salamandre » à St-Jean-le-Vieux (38420)

Rendez-vous à 18h à la salle des fêtes pour une présentation de l’espèce et des amphibiens. Départ à 19h30 pour une sortie découverte.

Dimanche 3 avril

– « Comptage à la héronnière de Vourey ». A la journée.

Chaque année, entre 50 et 80 nids de hérons sont dénombrés à la héronnière de Vourey. Nous vous proposons de participer à ce recensement au début du printemps. Nous observerons également la faune locale.

Samedi et Dimanche

Deux sorties vous sont proposées pour la prospection du Circaète Jean-Le-Blanc. Ce rapace diurne est de retour d’Afrique. Certains couples viennent nicher en Isère afin d’élever un seul jeune.

Fin mars, le circaète rejoint son site de nidification, parade, s’accouple et recharge leur aire. C’est l’occasion d’observer ces superbes oiseaux.

2016.03.24_Circa3
© Jean Deschatres

Deux jours, au choix, vous permettront de rejoindre l’équipe des fadas du circaète en partenariat avec le parc des Ecrins, l’ONF, l’ONCFS.Lors de cette matinée, les observations d’oiseaux et de mammifères ne manqueront pas. Les observateurs sont positionnés à des lieux fixes avec un ou des spécialistes de cette espèce (pas ou peu de marche)

Inscriptions et renseignements : isere@lpo.fr

La chronique du mercredi !

Laisser un commentaire

Chaque année, le 2 février, la Journée mondiale des zones humides commémore la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne.

Des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier.

Pour cette édition 2015 dont la thématique est « les zones humides pour notre avenir», la LPO Isère proposera plusieurs animations, le 31 janvier 2015.

Une sortie sera organisée de 9h à 12h au barrage de Saint Egrève, rendez-vous sur le parking ! Inscriptions obligatoires au 04 76 51 78 03 ou par mail : isere@lpo.fr – une semaine avant la sortie. Covoiturage possible.

La zone est un lieu d’hivernage de nombreuses espèces dont de nombreux fuligules et grèbes . Un comptage sera réalisé afin d’alimenter la base de données de Faune-Isère.

La sortie sera composée d’une période d’observation fixe, donc pensez à vous couvrir ! Puis suivie d’une ballade autour des

LPO Isère
LPO Isère

berges et le long du ruisseau  qui permettra d’observer de multiples espèces comme le cingle plongeur et le martin pêcheur.

Les zones humides sont essentielles au bien être des générations futures. Le sujet est même omniprésent dans l’actualité avec les thématiques du barrage de Sivens et du Center Parc de Roybon en Isère.

Il existe de nombreuses variétés de zones humides : marais, tourbières, prairies humides, lacs, lagunes, mangroves…

Comme tous les écosystèmes, les milieux humides rendent de nombreux services à l’humanité, notamment parce qu’ils

– jouent un rôle capital dans la recharge des eaux souterraines, l’épuration des eaux,la prévention des crues et des sécheresses.

– protègent les berges, les rivages de l’érosion, et les côtes des tempêtes.

– Ils sont des réservoirs de biodiversité,  des écosystèmes extrêmement productifs,

– Ils sont des pivots de développement économique et dépositaires de valeurs culturelles.