Archives par mot-clé : TVB

Contribution à la connaissance et la hiérarchisation des points de conflits faune-infrastructures (plan d’actions SRCE)

Laisser un commentaire
Grand duc, Moirans, 19 août 2007_rt
© Grand duc – Jacques Prévost

La LPO Isère participe au plan d’actions du schéma régional de cohérence écologique (SRCE) sur le volet « Amélioration de la connaissance et réduction de l’impact des infrastructures linéaires de transport sur les continuités écologiques de Rhône-Alpes ».

Cette action est menée par plusieurs partenaires : le CEREMA, la Fédération régionale des chasseurs et la LPO Coordination Rhône-Alpes en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’État.

Dans le cadre de ce projet, une application smartphone pour le module mortalité sera développée.

La LPO Isère participe à l’analyse des points de conflit dans le secteur entre l’aéroport Saint-Exupéry et La-Tour-du-Pin (secteur prioritaire n°4 du SRCE).

Merci à tous les observateurs bénévoles qui contribuent à ce type d’analyse en recensant les animaux écrasés sur les routes via les bases de données Visionature.

 

La LPO Isère et la Ville d’Échirolles à la COP 21 à Paris

Laisser un commentaire

Le 6 décembre dernier, Julia Florian pour la LPO Isère est intervenue aux côtés de la Ville d’Échirolles à la manifestation Solutions COP 21 au Grand Palais à Paris. Cette initiative portée par le Comité 21 avec le Club France Développement durable vise à montrer au grand public les innovations et services qui existent pour lutter contre les changements climatiques.

L’association Ville & Banlieue a organisé dans ce cadre des débats sur différentes thématiques (mobilité, agriculture énergie, biodiversité…) sous la bannière « les territoires ensemble pour le climat ». La Ville d’Echirolles et la LPO Isère ont présenté conjointement l’étude menée de 2012 à 2013 sur la trame verte urbaine et les outils développés afin de mieux intégrer la biodiversité dans les projets d’aménagement opérationnel.

Le projet s’est décomposé en deux parties : un analyse globale sur la continuité écologique sur la commune et la réalisation de fiches de préconisations d’aménagements par secteur en fonction des enjeux, mettant ainsi en place un outil de gestion précieux pour la ville d’Échirolles.DSC04352

DSC04353

SOL-COP21-PART-FOND-HD

Contrat vert et bleu en Pays Bièvre-Valloire

Laisser un commentaire

Un outil opérationnel en faveur des trames écologiques

Le Schéma régional de cohérence écologique (SRCE) de Rhône-Alpes, adopté en juillet 2014, identifie les éléments de la Trame verte et bleue (réservoirs de biodiversité, corridors…) et définit des objectifs pour préserver le patrimoine naturel, la biodiversité et les milieux aquatiques. Le contrat vert et bleu constitue l’outil opérationnel régional pour la mise en œuvre d’actions concrètes dans les territoires.

Le territoire de projet

Dans le cadre du SRCE, le Pays Bièvre-Valloire a été identifié comme

20120616-120616 IMG_4915 magnifique châtaignier
châtaigner ©Serge Risser

territoire prioritaire pour soutenir et renforcer les démarches opérationnelles. Il est constitué de 70 communes entre Le Grand-Lemps et La Côte-Saint-André. En 2015, le Pays Bièvre-Valloire a coordonné la mise en place d’un contrat vert et bleu, un plan d’actions multi-partenaires en faveur des continuités écologiques.

La LPO Isère participe aux actions suivantes, en tant que maître d’ouvrage ou partenaire :

1) Restauration de la connectivité entre deux populations de tritons ponctués (2016 – 2020)
L’action consistera à reconnecter des habitats favorables au triton ponctué entre la Réserve nationale du Grand-Lemps et Châtonnay en suivant plusieurs étapes :
• Cartographie des haies, boisements et milieux humides sur l’ensemble du corridor entre le Grand-Lemps et Champier,
• Création d’une dizaine de mares et conventionnement avec les propriétaires, plantation de haies.

2) Ateliers participatifs sur les trames verte et bleue avec les communes (2016 – 2018)
L’objectif de l’action est de sensibiliser les citoyens et

les élus communaux au fonctionnement de la trame verte et bleue et de les inciter à adopter des gestes favorables. Dans le cadre de cette action, il est proposé d’organiser des ateliers participatifs sur le terrain et en salle pour recueillir les perceptions locales des trames écologiques et pour impliquer les citoyens dans la mise en œuvre d’actions en sa faveur.

 

3) Amélioration du franchissement de l’Axe de Bièvre pour la faune (2016 – 2017)
La base de données participative Faune-Isère, ainsi que la connaissance du secteur ont permis d’identifier l’Axe de Bièvre comme un des obstacles principaux pour la faune. Cette action sera menée en partenariat avec le Pic Vert et la Fédération départementale des chasseurs. L’objectif de la démarche est d’identifier les principales problématiques (écrasement de la faune, imperméabilité de l’infrastructure…) et les possibilités d’amélioration.
4) Animation du projet agro-environnemental et climatique (2016 – 2020)
La LPO Isère continuera à accompagner le PAEC Bièvre-Liers-Valloire
suite au travail mené en 2015. Il s’agit d’encourager la mise en œuvre des mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) au sein de la zone d’intervention prioritaire biodiversité du PAEC de Bièvre-Liers-Valloire par les agriculteurs.

5) Sensibilisation au risque de fractionnement des habitats des rapaces nocturnes en plaine de Bièvre (2016 – 2020)
La chevêche d’Athéna et l’effraie des clochers sont deux rapaces nocturnes présents sur le territoire, menacés par la fragmentation de leurs habitats. Leur conservation passe obligatoirement par la sensibilisation de tous les publics. Trois types d’animations seront proposés : des animations vers les jeunes, des animations dans le cadre de la “Nuit de la chouette” et des chantiers pédagogiques.

LPO Infos 2015

 

 

Projet régional sur la trame verte et bleue en milieu urbain et péri-urbain

Laisser un commentaire

Le Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) a pour objectif de préserver et restaurer un maillage écologique fonctionnel constitué de réservoirs de biodiversité et corridors (trame verte et bleue). Cette démarche cadrée par les lois Grenelle constitue une réponse au déclin de la biodiversité.gest_echirolles_champs_rousse (8)

En milieu urbain et périurbain, même si la question de la trame verte et bleue est d’autant plus complexe, une préoccupation forte existe de concilier la préservation des trames écologiques et la création d’un cadre de vie agréable tout en respectant les usages existants. Cette thématique récente génère de nouvelles questions pour les collectivités en termes d’urbanisme, d’espaces verts, de gestion de l’espace…

Depuis début 2014, la LPO Isère et la LPO Rhône-Alpes ont réuni différents acteurs pour monter un projet conjoint sur la trame verte et bleue en milieu urbain et péri-urbain. Mi-2015, un groupe de différents partenaires (les CAUE* et les LPO de Rhône-Alpes, la FRAPNA* 74 et le Conservatoire Botanique National Alpin) a proposé un projet à la Région et à la DREAL* qui a été retenu en octobre 2015 dans le cadre de la mise en œuvre du SRCE. Ce projet soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Europe (FEDER), a été lancé officiellement le 30 novembre 2015. Il se déroulera jusqu’en 2017.

Les objectifs suivants sont affichés pour ce projet :

  • repérer et valoriser les principales démarches « trame verte et bleue urbaine et périurbaine » engagées en Rhône-Alpes,
  • développer une méthodologie d’analyse pertinente sur la trame verte et bleue urbaine et périurbaine dans plusieurs territoires de Rhône-Alpes,
  • assurer la prise en compte de la continuité écologique dans les politiques d’aménagement sur des territoires d’expérimentation définis en lien avec la Région et la DREAL,
  • définir ce projet d’action au croisement d’une approche naturaliste, urbanistique, paysagère et sociale,
  • donner des préconisations opérationnelles en faveur de la trame verte et bleue en milieu périurbain et urbain,
  • mettre en place un réseau d’acteurs concernés.

Trois phases sont prévues dans le cadre du projet :

  • Des retours d’expérience visant à analyser des démarches de territoires urbains et périurbains qui ont déjà mis en place des actions en faveur des trames verte et bleue,
  • Une expérimentation avec des territoires volontaires permettant de réaliser un diagnostic et des préconisations et de développer des méthodologies de travail innovantes,
  • La valorisation de la démarche à travers un guide et l’organisation de rencontres entre acteurs concernés.

La LPO Isère participe également au groupe de travail de pilotage de ce projet aux côtés de l’Union Régionale des CAUE, chef de file de cette action.

*CAUE : Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’ Environnement

* FRAPNA : Fédération des Associations de Protection de la Nature de Rhône-Alpes

*DREAL : Directions Régionales de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

Crédits photo : Martin Kopf