PAEC Bièvre-Liers-Valloire : où en sommes-nous en 2016 ?

Laisser un commentaire

Le PAEC (Projet Agro-environnemental et Climatique) Bièvre-Liers-Valloire est porté par la Chambre d’agriculture de l’Isère, en partenariat avec plusieurs acteurs du territoire, dont la LPO Isère, le CEN Isère, Nature vivante et la Fédération des Chasseurs de l’Isère.

En 2016, la LPO de l’Isère a animé ce PAEC afin que les agriculteurs concernés puissent engager des MAEC (Mesures Agro-environnementales et Climatiques), notamment dans certains secteurs dits « à enjeux ».
Les actions d’animation de la LPO Isère dans ce PAEC se sont concentrées dans une seule Zone d’Intérêt Prioritaire, la n°8 « Biodiversité – corridors et trame agricole », en lien avec la Chambre d’agriculture de l’Isère qui en a assuré le pilotage général.
D’autre part, un accompagnement des agriculteurs a été mis en place pour permettre l’évolution des pratiques et/ou maintenir des pratiques favorables dans les secteurs à enjeux.

Pour cela, la LPO Isère a rencontré plusieurs fois en comités techniques et lors de réunions d’information les acteurs de ce PAEC.
Plusieurs fiches mesures ont été construites suite à ces réunions et transmises aux exploitants. Un guide sur les plantes fleuries a été réalisé afin de faciliter la reconnaissance de la flore sauvage dans les parcelles.

Zoom sur l’accompagnement des exploitants

Chaque exploitant souhaitant mettre en place des MAEC a fait l’objet d’une rencontre avec la LPO Isère afin de présenter le projet et les différentes mesures envisageables. En fonction des choix des exploitants, une ou plusieurs visites de terrain ont été effectuées. Enfin, un diagnostic a été réalisé et rédigé, reprenant les principaux enjeux biodiversité et les plans de gestion nécessaires à l’engagement des MAEC. Des cartographies des parcelles engagées accompagnent les diagnostics. Des plans de gestions spécifiques aux mesures ont été rédigés et transmis aux exploitants.

En 2016, la LPO Isère a rencontré 30 exploitants, dont 23 se sont engagés dans des MAEC. 15 diagnostics et plans de gestion ont été rédigés et envoyés aux exploitants. 9 diagnostics simplifiés ont été rédigés afin de garder une trace des rencontres et du terrain effectués pour des MAEC sans diagnostics obligatoires.

En fin d’année 2016, à la connaissance de la Chambre d’agriculture et de la LPO Isère, 68 contrats MAEC à enjeu localisé dans la ZIP « Biodiversité – corridors trame agricole » ont été contractualisés, sur les 89 contrats du PAEC BLV en 2016.

Les inventaires de terrain ont permis de caractériser plus de 17 km de haie et environ 200 ha de prairies permanentes.

Laisser un commentaire