Concours prairies fleuries de la Bièvre

Laisser un commentaire

Mardi 21 mai a eu lieu le concours agro-écologique des prairies fleuries de la Bièvre.

Cet événement existe nationalement depuis 2010, et récompense les éleveurs dont les prairies présentent le meilleur équilibre agro-écologique. Dans un premier temps, le concours a lieu localement, où un jury élit un gagnant dont le dossier est ensuite transmis pour participer au concours national. Le gagnant de celui-ci se voit remettre son prix lors du salon de l’agriculture à Paris. Au début, ce concours était uniquement ouvert aux territoires situés dans les parcs nationaux ou parcs naturels régionaux, puis il s’est élargi à d’autres territoires agricoles. Depuis le 1er janvier 2014, cet évènement est intégré au Concours Général Agricole.

L’une des parcelles en compétition dans la Bièvre

Les prairies fleuries sont des herbages non semés riches en espèces qui sont fauchées ou pâturées pour nourrir le bétail. En Bièvre, le concours a été organisé par la Chambre d’agriculture de l’Isère.

Un jury pluri-disciplinaire, composé de botanistes, de naturalistes, d’agronomes et de paysagistes a comparé sept parcelles selon leur intérêt agro-écologique. Deux salariés de la LPO de l’Isère (paysagiste et chargée de mission faune et milieux agricoles), en faisaient partie. Un questionnaire très précis listant de nombreux critères a permis de départager les différentes prairies. Parmi ces critères : l’évaluation de la fonctionnalité écologique de la parcelle, son intérêt mellifère, son appétence pour les bovins, sa qualité pour la biodiversité, son intégration dans le paysage. La présence de haies, d’arbres et d’insectes dans la parcelle a été bien sûr valorisée.

Le jury a parcouru chaque parcelle sur toute sa longueur

Les parcelles mesuraient entre un et cinq hectares, et ont toutes présenté une grande diversité floristique, entre 30 et 50 espèces différentes de graminées, aromatiques et fleurs variées. Plusieurs grenouilles ont été repérées dans ces prairies, et une caille des blés, espèce rare classée comme quasi menacée sur la liste rouge de la LPO de l’Isère, a été entendue.

Les parcelles étaient hautes en couleur et en diversité d’espèces floristiques

Le gagnant de la Bièvre se verra décerner son prix lors de la foire de Beaucroissant, la plus grande foire agricole de France, qui se déroulera du 13 au 15 septembre 2019.

Laisser un commentaire