• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Prospection et construction de cages de protection pour les busards cendrés le 11 mai

Prospection et construction de cages de protection pour les busards cendrés le 11 mai

2 commentaires

Malgré un effort de protection perpétué depuis 37 ans, la population iséroise de busards cendrés n’est constituée plus que d’une vingtaine de couples ! S’installant au sol dans des prairies cultivées, leurs nids sont détruits avant l’envol des jeunes si personne n’intervient… La LPO réalise le suivi de la reproduction de ces oiseaux, la protection des nichées, ainsi que la gestion de milieux naturels favorables à leur installation.

Busard cendré à l’éclosion © Juliette Mendès

Le samedi 11 mai 2019, nous vous proposons une journée dédiée aux busards, consacrée aux prospections ornithologiques le matin et au bricolage l’après-midi.

– Le matin, un rendez-vous sera donné à 8h au parking de la poste à Saint-Hilaire-de-la-Côte. L’objectif ? Prospecter cette zone ! Suivant le nombre de participants, plusieurs groupes seront créés pour aller faire des points d’observations simultanés d’environ 3h dans la plaine de Bièvre à la recherche des busards cendrés.

© Françoise Chevalier

– L’après-midi, ceux qui le souhaitent pourront se retrouver à la « maison des busardeux » à proximité de La-Côte-Saint-André afin d’y fabriquer une dizaine de cages de protection. Celles-ci serviront à sécuriser les nids de busards contre les prédateurs dans les champs cultivés.

Cage de protection

Pour participer, n’hésitez pas à contacter Félix Thévenet, en charge de la « mission Busard » par mail : felix.thevenet@lpo.fr ou par téléphone au 06 46 85 83 91 !

Chaque personne peut aussi s’investir dans ce suivi de son côté en prospectant des secteurs favorables et en transmettant ses observations sur faune-isère.org : toute donnée de busard cendré (mais aussi busard des roseaux, busard Saint-Martin et même busard indéterminé) est particulièrement importante pour nous permettre de bien orienter les prospections. C’est pourquoi il est indispensable de localiser le plus précisément possible toute donnée de cette espèce et de bien noter en remarque les conditions d’observations, les comportements…

Merci à tous pour votre implication et à bientôt en plaine de Bièvre !

2 Commentaires

Laisser un commentaire