Les correspondants locaux de la LPO de l’Isère

Laisser un commentaire

Les colocos (correspondants locaux) sont des adhérent(e)s qui ont fait le choix de représenter et d’être le relais de la LPO dans leur commune ou territoire.

Avant toute chose le coloco est un passionné de nature et il entend agir pour sa protection autour de chez lui, de façon bénévole. Il est ainsi le représentant de l’association dans son secteur et il peut y devenir le garant de la prise en compte de la nature.

En 2020, la LPO de l’Isère compte 22 correspondants mais la couverture du département est loin d’être faite, et il reste de nombreux secteurs à couvrir.

Les correspondants locaux

NOMPRÉNOMCOMMUNE D’IMPLANTATIONSECTEUR D’INTERVENTION MAIL
BRACHETDanielleSassenageSassenagedg.brachet@sfr.fr
BUENERDMichelSaint-Jean -de-MoiransMoirans et Saint-Jean -de-Moiransbuenerd.michel@wanadoo.fr
CALAMEDavid et MaudSt EgrèveSt Egrèvedavid.calame@orange.fr
CUGNODThomasLes AbretsLes Abretstom38_salmo@yahoo.fr
DE THIERSANTMarie-PauleSt Paul de VarcesSt Paul de Varcespresidence.lpo.rhonealpes@gmail.com
DECOURTFrançoiseVoreppeVoreppeofde@orange.fr
DESCHAMPSPatrickSainte-Marie-d’AlloixSainte-Marie-d’Alloixdeschampspatrick@hotmail.fr
DESCHATRESJeanLans en VercorsVercors « 4 montagnes »deschatres.jean@orange.fr
DRILLATBenjaminSarcenasSarcenasbenjamin.drillat@outlook.fr
ETELLINGuyCrollesCrollesguy.etellin@orange.fr
GUILLAUMEElsaLe VersoudLe Versoudguillaume.elsa@neuf.fr
KLEIN REBOULYasmineCrêts en BelledonneCrêts en Belledonneyasmin.klein@laposte.net
LHOSTE-ASENCIOKatiaSiévozValbonnaishypolais.bikette@alsatis.net
MARCIREAUPatrickSt Jean le VieuxSt Jean le Vieuxpatrick.marcireau@wanadoo.fr
MIASJean-LucEchirollesEchirollesjeanlucmias@gmail.com
POSAKEricDomèneDomène, Montbonnot, St Ismier, Revelposak.eric@wanadoo.fr
PREVOSTJacquesCorencCorenc-Le Sappeyjakprevo38@hotmail.fr
PRUVOTJean-JacquesSt Martin d’HèresSt Martin d’Hèresclojj@yahoo.fr
RISSERSergePommiers-la-PlacettePommiers-Coublevie-La Buisseserge.risser@lpo.fr
SOURISSEAUAuberySt Geoire en ValdaineSt Geoire en Valdaineaubery.sourisseau1@ntymail.com
THONONDanielMeylanCommune de Meyland.thonon@free.fr
VINCENTGuillemetteTheysCC Balcon de Belledonneguillemettevincent@wanadoo.fr
WAECKELGinouSeyssinsSeyssinsginou.waeckel@orange.fr

Témoignages

« J’ai animé deux sorties grand public sous forme de balades pour faire découvrir les oiseaux près de chez soi. J’ai animé un après-midi au centre de loisirs auprès d’enfants de 6 à 8 ans sur les oiseaux des jardins car ils avaient installé une mangeoire et un nichoir sur le terrain du centre. Enfin, j’ai proposé une animation en salle et une sortie terrain sur les oiseaux communs dans le cadre des T.A.P. avec un groupe de six enfants de 6 a 8 ans. »
Aubery Sourisseau – Nord Dauphiné – aubery.sourisseau1@ntymail.com

« Je suis en contact direct avec les services de Saint-Martin-d’Hères : l’événementiel pour les foires et salons où la LPO est présente (fête du vélo, foire du Mûrier, fête des jardins familiaux…), la communication pour faire le relais des actions de la LPO sur le bulletin municipal, l’urbanisme afin d’intervenir sur les nouvelles constructions, mais aussi les services des espaces verts, de la biodiversité, et de l’hygiène. Cette collaboration a permis entre autres d’installer plus de 120 nichoirs dans la commune pour enrayer la prolifération du moustique tigre. Nous souhaitons maintenant créer un groupe de bénévoles pour assurer le suivi de ces nichoirs. »
Jean-Jacques Pruvot – Saint-Martin-d’Hères – clojj@yahoo.fr

« Je suis conseillère municipale et j’aborde aussi souvent que possible les sujets environnementaux dans les débats.
Aussi, cet été 2019, les colocos du Grésivaudan se sont mobilisés afin de sauver une impressionnante colonie de martinets menacée par la réfection d’une toiture de maison. Les oisillons pouvant être sauvés ont été secourus et des nichoirs ont été installés.
Participant à la rédaction du journal municipal, cela me donne la possibilité de faire état de cette opération et de sensibiliser les professionnels du bâtiment.
Il m’arrive aussi d’être interpellée par des habitants du village ayant trouvé un oiseau blessé ou cherchant un conseil pour la pose de nichoirs. N’étant pas une experte, je fais marcher le réseau en appelant les colocos les plus proches. Ces collaborations sont fréquentes.
Mon statut de correspondante locale n’est pas toujours à l’origine de ces actions, mais il me confère au minimum une légitimité.
 »
Guillemette Vincent – Communauté de communes du Balcon de Belledonne – guillemettevincent@wanadoo.fr

Être correspondant local vous intéresse ?

Vous avez sans doute une bonne connaissance de votre secteur géographique de résidence car c’est un territoire que vous connaissez bien ou que vous aimez, tout simplement. Mais cette connaissance est multiple, et elle ne se limite pas aux savoirs naturalistes : vous connaissez vos voisins, vos élus, peut-être êtes-vous adhérent(e) d’une association locale.

La LPO de l’Isère a besoin de cette richesse et vous pouvez apporter beaucoup par le savoir de terrain que vous détenez. En devenant coloco vous faites connaitre votre association dans les communes et en retour vous l’enrichissez par votre perception de la réalité locale.

Plus précisément être coloco c’est :

– être présent à certains débats publics (dossiers d’aménagement, élaboration des PLU, etc.) ;

– représenter la LPO Isère en cas de demande, sur votre commune, d’un soutien/conseil en matière de protection de la nature (gestion des espaces verts, aménagements,…) ;

– devenir le référent local, pour la LPO Isère, sur un secteur donné pour toute question liée à la faune sauvage et à sa préservation ;

– suivre des dossiers d’aménagement, de gestion d’espaces naturels ;

– devenir l’interlocuteur des élus, des autres associations, des citoyens pour ce qui concerne la biodiversité ;

– organiser des évènements autour des thématiques nature et faune sauvage.

Le correspondant local est porteur des valeurs de la LPO : à ce titre, il est soutenu par la LPO de l’Isère et il peut faire appel, le cas échéant, aux bénévoles ou salariés de l’association.

Sa fonction principale reste la communication à la fois entre lui-même et l’association et entre lui-même et les acteurs locaux (citoyens, élus, associatifs…)

Devenez correspondant local de la LPO de l’Isère et c’est la nature qui en profitera.

Agir avec la LPO c’est agir pour la faune sauvage, pour l’environnement des hommes et pour que nos enfants vivent dans un monde meilleur.

Si l’idée de devenir correspondant LPO vous tente, contactez-nous sans plus attendre au 04 76 51 78 03 ou par mail isere@lpo.fr

Laisser un commentaire