• Accueil
  • »
  • Actualités
  • »
  • Offre de stage 3-4 mois (février – mai) : Évaluation des MAEC du territoire du PAEC Bièvre-Liers-Valloire (Isère)

Offre de stage 3-4 mois (février – mai) : Évaluation des MAEC du territoire du PAEC Bièvre-Liers-Valloire (Isère)

Laisser un commentaire

Contact : les candidatures et les demandes de renseignements sont à envoyer à la LPO AuRA délégation territoriale de l’Isère par courriel à l’attention de Rémi Fonters : remi.fonters@lpo.fr. Clôture de l’offre 20 janvier 2020.

Offre du stage

L’objectif de ce stage est d’évaluer les mesures agro-environnementales et climatiques par la réalisation d’inventaires des lombrics dans des parcelles agricoles et d’analyser les données de 2019 et de 2021, en collaboration avec le CEN Isère. Le ou la stagiaire doit être automne sur le terrain et dans le domaine des statistiques / analyse de données, être capable de porter de lourdes charges (bidons d’eau) et être mobile dans la plaine. Une voiture personnelle est nécessaire pour cette mission.

Missions principales du stage

  • étudier et mettre en œuvre le protocole proposé par le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN), dans le cadre de l’observatoire agricole de la biodiversité (OAB),
  • prendre contact avec les agriculteurs, exploitants les parcelles concernées par les inventaires,
  • effectuer les relevés de terrain et identifier les lombrics issus des relevés,
  • saisir les données sous SIG et dans un tableur de référence,
  • mobiliser des outils statistiques pour faire ressortir des tendances dans les données de 2019 et 2021,
  • rédiger un rapport synthétique présentant les résultats des inventaires et les analyses statistiques,
  • comparer les résultats des inventaires avec les cartographies de MAEC et apporter des hypothèses sur les impacts des mesures.

La travail d’analyse de données sera à effectuer en partenariat avec le CEN qui travaille sur les mêmes questions. Les données des deux structures seront communiquées à cet effet. Toutes les données récoltées sur le terrain devront être transmises au MNHN afin d’être incluses dans le jeu de données national.

Missions secondaires du stage

  • participer aux prospections des œdicnèmes criards et des busards cendrés, dans le même territoire, lors du temps libre sur le terrain (avant et après le terrain lombrics),
  • effectuer des missions de médiation et d’information auprès des agriculteurs,
  • connaître et promouvoir le travail de la LPO dans les actions agricoles de la plaine (PAEC et accompagnement des MAEC, PSE notamment),
  • saisir les données naturalistes sur Faune-Isère régulièrement,
  • accompagner le chargé de mission agriculture de la LPO AuRA délégation territoriale de l’Isère dans de la gestion de ses projets.

Contexte de l’étude

Le PAEC (Projet agro-environnemental et climatique) Bièvre-Liers-Valloire est porté par la Chambre d’agriculture de l’Isère, en partenariat avec plusieurs acteurs du territoire, dont la LPO AuRA délégation territoriale de l’Isère, le CEN Isère, Nature vivante et la Fédération des chasseurs de l’Isère. Afin d’évaluer l’impact des MAEC sur les parcelles en herbe, le LPO AuRA et le CEN Isère ont effectué des relevés de terrain sur les lombrics, taxon réagissant particulièrement rapidement aux pratiques des agriculteurs.

Cette action est inscrite dans le contrat vert et bleu (CVB) Bièvre-Valloire.

La structure d’accueil

Créée en 1973, la LPO en Isère mène des actions de protection et de sensibilisation en faveur de la faune sauvage et des milieux naturels. L’association souhaite connaître et faire découvrir la biodiversité du département pour mieux la sauvegarder, avec la volonté de mobiliser l’ensemble des citoyens, des élus et des décideurs publics. En 2019, la LPO Auvergne-Rhône-Alpes a été créée, issue de la fusion des LPO de la région.

Plus d’informations sur http://isere.lpo.fr/.

Compétences requises pour le stage

La ou le stagiaire doit être capable d’effectuer des statistique et des traiter des données cartographiques en totale autonomie. La connaissance du monde agricole est fortement souhaitée en raison du relationnel et de la réalité économique des exploitation agricoles. Des connaissances naturalistes (ornithologiques) seront un plus pour les missions secondaires.

Enfin, le ou la stagiaire devra faire preuve d’une grande autonomie dans ses missions. La bonne humeur et la convivialité seront également des qualités indispensables pour travailler dans les locaux de l’association.

Résumé

  • Localisation du terrain : plaine de la Bièvre
  • Lieux administratif du stage et locaux des salariés : MNEI, 5 place Bir Hakeim, Grenoble
  • De février à mai 2020 (durée entre 3 et 4 mois suivant le profil)
  • Permis de conduire et voiture personnelle obligatoires
  • Envoi des CV et lettre de motivation à Rémi Fonters : remi.fonters@lpo.fr, responsable du pôle conservation

Ce projet est cofinancé par l’Union européenne

Laisser un commentaire