Archives par mot-clé : piège à faune

La LPO implique les jeunes de Colombier Saugnieu à la protection de la biodiversité

Laisser un commentaire

Cette année, dans le cadre du contrat unique de la Bourbre*, la LPO a réalisé un diagnostic de la « trame verte et bleue » de la commune de Colombier Saugnieu. En effet, ces voies de déplacement pour la faune, terrestres ou aquatiques, sont impactées par la disparition des milieux et le morcellement des habitats pour la faune et la flore. Différentes actions ont été menées avec les habitants, et notamment les jeunes de la commune.

Pour mener à bien cette action, la LPO a accompagné son diagnostic d’ateliers participatifs et de chantiers pédagogiques auprès des habitants de Colombier Saugnieu afin de les sensibiliser à la question des corridors biologiques.

Les élus de la commune ont souhaité orienter ces ateliers vers un public d’adolescents et d’enfants de la commune. Ainsi, :

  • le 24 juillet 2019, une « carte participative » représentant la nature dans la commune du point de vue des enfants de la Maison des Jeunes a été réalisée par 15 adolescents. Retravaillée par une graphiste, cette carte sera bientôt affichée dans les bâtiments publics,
    >> cliquez ici pour découvrir cette carte : n’hésitez pas à zoomer pour voir les commentaires des enfants !
  • le 5 août 2019, dix jeunes de 7 à 12 ans ont aidé la LPO à recenser des pièges involontaires pour la faune (panneaux de signalisations non bouchés, bassins aux pentes abruptes…). Au total, 39 pièges ont été relevés sur la commune,
  • le 8 août 2019, vingt-cinq de ces pièges ont été rebouchés par une autre équipe de quatorze enfants lors d’un chantier organisé par la LPO, à l’aide d’un alliage à base de chanvre, de chaux et de sable, conçu par les enfants eux-mêmes,
  • le 11 septembre 2019, une course d’orientation à vélo a été organisée avec dix enfants de l’accueil de loisirs « planètes magiques ». Au verso des onze balises à chercher sur toute la commune, des questions sur la faune et la flore de la commune ont permis aux enfants de se questionner sur la place de la biodiversité à Colombier Saugnieu.
    >> voir la vidéo

La commune et les habitants disposent à présent de multiples pistes et outils pour agir en faveur de la biodiversité, notamment en menant à nouveau des chantiers de neutralisation des pièges à faune ou des animations pour sensibiliser à la nature et à l’environnement, grâce aux éléments et aux conseils donnés par la LPO.

* Cette action est financée par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et par l’Union Européenne grâce aux fonds FEDER dans le cadre du contrat unique de la Bourbre. Elle fait suite à un travail mené en 2018 avec les communes de Saint-Quentin-Fallavier et Chamagnieu, et s’achèvera à Cessieu en fin d’année 2019.

En Isère, la LPO neutralise 131 pièges involontaires et sauve la petite faune sauvage

Laisser un commentaire

En voulant construire leurs nids, se protéger des prédateurs ou tout simplement s’abreuver, les oiseaux, les petits mammifères et les reptiles sont victimes de pièges involontaires : poteaux creux, trous dans le sol, bassins sans échappatoire…

Cet hiver en Isère, la LPO a mené une campagne de recensement de ces pièges à Saint-Quentin-Fallavier et à Chamagnieu. Des chantiers participatifs avec les habitants ont été organisés pour les neutraliser. Cette opération a été un vrai succès car ce sont plus de 130 pièges qui ont été rebouchés !

Dans le cadre du contrat unique de la Bourbre*, les communes de Saint-Quentin-Fallavier et Chamagnieu se sont portées volontaires pour travailler avec la LPO de l’Isère sur la problématique des pièges involontaires pour la faune, qui condamnent chaque année des milliers d’animaux.

Un recensement participatif de ces pièges a été réalisé en novembre sur ces deux communes et des chantiers de rebouchage ont été organisés avec des bénévoles, des habitants et des agents de la ville.

Les poteaux de signalisation ou boîtes aux lettres creux ont ainsi été rebouchés grâce à un alliage écologique réalisé par la LPO de l’Isère, ou équipés de grillages. Des poteaux téléphoniques creux ont été signalés et rebouchés par des techniciens spécialisés.

Le bilan de ces actions est très positif ! La démarche citoyenne dans laquelle elles s’inscrivent a permis aux habitants des communes concernées de prendre conscience de l’importance des corridors écologiques et des enjeux qui y sont associés.

  • À Saint-Quentin-Fallavier, 123 pièges ont été recensés, et 91 ont été rebouchés. 18 personnes ont participé à ce chantier : des habitants de la commune, des agents de la CAPI (communauté de communes) et des agents des espaces verts de la ville. De plus, 3 poteaux téléphoniques ont été rebouchés par le service assistance « Orange » de poteaux endommagés.
  • À Chamagnieu, 49 pièges ont été recensés et 40 rebouchés, grâce à l’aide de 8 habitants. Pour sensibiliser les habitants à cette problématique, la commune et la LPO avaient également organisé une balade « sur les traces de la trame verte et bleue », qui a réuni 30 participants !

Suite au constat du déclin général de la biodiversité, c’est aujourd’hui plus que jamais qu’il faut agir pour la préservation de la faune sauvage et des milieux. Comment ? En nous aidant notamment, dans le cadre de cette action, à recenser ces pièges à faune !

Ainsi, la LPO vous invite, lors de vos balades à pied ou à vélo, à nous signaler les pièges involontaires que vous pouvez trouver :

Plus d’informations sur les pièges à faune : cliquez ici.

* Ces actions se sont déroulées dans le cadre du contrat unique pour la préservation et la restauration des milieux de la vallée de la Bourbre, signé en 2017 et pour cinq ans par les communes du bassin de la Bourbre. L’enjeu majeur de ce contrat unique est de garantir le bon fonctionnement des corridors de déplacement de la faune. Le SMABB (Syndicat mixte d’aménagement du bassin de la Bourbre) veille à la bonne marche de ce contrat et des associations, dont la LPO Auvergne-Rhône-Alpes, délégation Isère, y répondent par des actions.