Archives par mot-clé : zone humide

Offre de stage master (février – juillet 2021) : Diagnostic écologique d’une zone humide temporaire à très fort enjeu herpétologique à Notre-Dame-de-l’Osier (Isère)

Laisser un commentaire

Contact : les candidatures et les demandes de renseignements sont à envoyer à la LPO AuRA délégation territoriale de l’Isère par courriel uniquement à l’attention de Fabien Hublé : fabien.huble@lpo.fr. Clôture de l’offre vendredi 29 janvier 2021 inclus.

Offre du stage

L’objectif de ce stage est de réaliser le diagnostic écologique d’une zone humide temporaire dans la commune de Notre-Dame-de-l’Osier dans le Chambaran (Isère). Ce site recèle de très forts enjeux amphibiens avec une grande diversité spécifique, une abondance et la présence d’espèces rares et menacées comme le triton crêté et le sonneur à ventre jaune. La route départementale aux abords du site est temporairement équipée d’un filet de protection pour éviter les écrasements d’amphibiens. Le/La stagiaire participera aux relevés des amphibiens le matin de février à fin avril. L’essentiel de sa mission sera cependant de cartographier le site au niveau des habitats (botanique et détermination d’habitats), de déterminer la répartition et le comportement des amphibiens sur le site (sites de pontes, d’hivernages, etc.), de mieux appréhender l’hydrologie du site et aussi de travailler sur le foncier (recherche des propriétaires) et les usages. Au vu des éléments du diagnostic, le/la stagiaire proposera des mesures visant à préserver les enjeux du site.

Si possible, le/la stagiaire accompagnera le chef de projet lors des rencontres avec les élus et les acteurs locaux. La finalité de la mission étant la protection du site et la création d’un crapauduc ; et ainsi de mieux protéger les amphibiens et leurs habitats.

Missions principales du stage

  • Définition du périmètre du site en fonction de l’utilisation du site par les amphibiens (hivernage, reproduction, déplacements).
  • Cartographie des habitats naturels et réaliser des inventaires naturalistes, en lien avec le chef de projet.
  • Saisir les données sous SIG (QGis).
  • Identification des usages et des aspects fonciers à différents niveaux et le cas échéant, établir un premier contact.
  • Appréhender l’hydrologie complexe du site et émettre des hypothèses.
  • Rédiger un rapport présentant les résultats des inventaires, les cartes, les bilans des actions réalisées (sauvetage) et les mesures proposées pour préserver les enjeux du site.

Missions secondaires du stage

  • Participer aux relevés d’amphibiens le long du filet de protection et accompagner des bénévoles dans cette tâche.
  • Saisir régulièrement les données naturalistes dans la base de données gérée par la LPO.

Contexte de l’étude

La LPO effectue depuis 25 ans des actions pour limiter les écrasements d’amphibiens avec le soutien du Département de l’Isère. Les sites identifiés en bordure de routes départementales sont d’abord équipés de filets temporaires pendant quelques années puis lorsque les couloirs de passages sont bien identifiés et la zone de reproduction considérée comme pérenne, la création d’un passage à petite faune (crapauduc) est envisagée. Si la protection des amphibiens contre les écrasements est effective dans ce site, la protection ou la gestion durable des sites de reproduction et d’hivernage n’est pas considérée comme suffisante.

Pour le site de Notre-Dame-de-l’Osier, la LPO travaille en collaboration avec une association de protection de la nature locale, Espace Nature Isère.

La structure d’accueil

La LPO AuRA est une association régie par la loi du 1er juillet 1901, à but non lucratif. Elle a pour objet, sur le territoire de la région Auvergne-Rhône-Alpes, d’agir dans les domaines de la recherche, de la connaissance, de la protection, de la conservation, de la défense, de la valorisation et de la reconquête de la nature et de la biodiversité. Elle est ainsi engagée pour l’intérêt général de l’environnement et de la société et, à ce titre, elle dispose de l’agrément de protection de l’environnement et de l’agrément de représentativité aux instances régionales.

En Isère, la LPO mène des actions de protection et de sensibilisation en faveur de la faune sauvage et des milieux naturels depuis 1973.

Plus d’informations sur http://isere.lpo.fr/.

Compétences requises pour le stage

– Profil Master 2 souhaité

– Des connaissances naturalistes en herpétologie, botanique et détermination d’habitats (Corine biotope, EUNIS) sont nécessaires pour accomplir la mission. D’autres compétences naturalistes seront les bienvenues.

– Le/la stagiaire doit être capable de traiter des données cartographiques (QGis).

– Une aisance dans les contacts afin de pouvoir discuter avec les différents acteurs présents sur le site (agriculteurs, propriétaires fonciers, élus, bénévoles) et si le contexte sanitaire le permet, la capacité d’organiser des réunions afin de faire avancer le projet.

– Enfin, le/la stagiaire devra faire preuve d’une certaine autonomie dans sa mission. La bonne humeur et la convivialité seront également des qualités indispensables pour travailler dans les locaux de l’association.

Résumé

  • Localisation de la mission : Notre-Dame-de-l’Osier (Isère)
  • Lieu administratif du stage et locaux des salariés LPO AuRA délégation Isère : MNEI, 5 place Bir Hakeim, 38 000 Grenoble
  • De février à juillet 2020 (durée 6 mois), stage rémunéré
  • Permis de conduire et voiture personnelle obligatoires
  • Envoi des CV et lettre de motivation à Fabien Hublé, chef de projet trame verte et bleue : fabien.huble@lpo.fr